Actualités

Sahara occidental: la décision du Maroc d'expulser le personnel de la Minurso "menace la sécurité régionale"

Addis Abeba, 09 avr 2016 (SPS) Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) a indiqué que la décision des autorités d'occupation marocaines d'expulser le personnel de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso), des territoires sahraouis occupés, "menace la sécurité régionale", appelant le Conseil de sécurité de l'ONU à "assumer pleinement sa responsabilité en la matière".

Les associations des Nations Unies pour les pays nordiques exhortent le CS à doter la Minurso d’une composante des droits de l’homme

Oslo, 09 avr 2016 (SPS) Les associations des Nations Unies pour les pays nordiques (Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède) ont exhorté le Conseil de sécurité à l'extension du mandat de la Mission Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO), à la surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental à la vielle des débats du CS de la question sahraouie et du renouvellement du mandat de cette mission durant le mois d'avril.

Le CPS de l'UA appelle le Conseil de sécurité à assumer "pleinement" sa responsabilité en ce qui concerne la question du Sahara occidental

Addis-Abeba, 9 avr 2016 (SPS)  Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), a adopté lors de sa 588e réunion tenue le 6 avril 2016, une décision sur la situation au Sahara occidental, qui demande au Conseil de sécurité des Nations unies d'assumer "pleinement" sa responsabilité en la matière, en agissant en vertu du Chapitre VII, pour exiger au Maroc d’annuler sa décision d'expulser le personnel de la mission des Nation

Le coordinateur sahraoui avec la MINURSO reçu par le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés à Genève

Genève (Suisse), 09 avr 2016 (SPS) Le coordinateur sahraoui avec (MINURSO), membre du SN du Front Polisario ,M’hamed Khadad, a été reçu vendredi par le haut-commissaire pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, au siège du HCR à Genève.
La réunion a abordé les relations bilatérales distinguées entre les autorités sahraouies et le HCR ainsi que la situation humanitaire difficile des réfugiés sahraouis en particulier l'étendue des dommages causés par les inondations en octobre dernier et la réduction de la contribution des pays donateurs.
Le responsable sahraoui a salué les efforts continus et précieux du Haut commissariat pour les réfugiés au profit des réfugiés sahraouis. Il a également salué l'initiative du SG de l'ONU, M. Ban Ki-moon, d'organiser une conférence pour les pays donateurs sur la situation prolongée des réfugiés sahraouis, insistant sur la nécessité de prévoir les préoccupations des jeunes et à soutenir les secteurs de l'éducation, de la santé, la protection juridique, l'eau et les besoins des familles en pleine croissance".
Pour sa part, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a souligné "l'engagement permanent de faire ce qu'il pouvait pour alléger les souffrances prolongées des réfugiés sahraouis et la nécessité d'intensifier les efforts envers les pays donateurs à fournir une aide plus importante pour leur propre bénéfice."
La réunion a été assistée de la part sahraouie par le président du Croissant-Rouge sahraoui, M. Bouhabeini Yahya et la représentante du Front Polisario en Suisse, Mme.Omayma Abdel-Salam. De la part du HCR, les directeurs : du Cabinet du Haut Commissaire, Atar Sultan Khan, du Bureau du HCR pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord, Amin Awad, du Moyen-Orient , Afrique du Nord et le chef du département de l'Afrique , M.Agstino Mulassn, rappelle-t-on.(SPS)

090/97/TRS091011016SPS

"En expulsant les juristes, le Maroc veut isoler les Sahraouis" (ONG)

Paris ,09 avr 2016(SPS)- L’expulsion jeudi des juristes internationaux qui voulaient rencontrer à Rabat les prisonniers politiques sahraouis, le Maroc "s'efforce d’isoler les Sahraouis" pour les empêcher de faire connaître leurs "légitimes revendications", a indiqué vendredi l’Association des Amis de la République arabe sahraouie démocratique en France (AARASD).

Deux juristes espagnols expulsés du Maroc déterminés à défendre les droits des prisonniers politiques sahraouis

Madrid,08 avr 2016(SPS) - Deux juristes espagnols, parmi la délégation de juristes internationaux expulsés jeudi du Maroc, ont affirmé jeudi leur détermination à continuer à défendre les droits des prisonniers politiques sahraouis, dans une déclaration au journal espagnol "El Mundo".

"Nous sommes déterminés à continuer à défendre les droits des prisonniers politiques sahraouis", ont indiqué les deux juristes expulsés, en l’occurrence Fransisco Serrano et Juan Carlos Gomez Justo.

Prorogation du mandat de la Minurso le 28 avril (ONU)

New York (Nations-Unies),07 avr 2016(SPS)-Le Mandat de la Mission des Nations-Unies pour l'Organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) sera prorogé le 28 avril prochain, a-t-on annoncé mercredi au Conseil de sécurité.

Conflit au Sahara Occidental: le réseau WSRW exhorte l’UE à faire preuve de plus de cohérence

Bruxelles, 06 avr 2016 (SPS) La coordinatrice internationale du réseau Western Sahara Resource Watch (WSRW), Sara Eyckmans, a exhorté mercredi à Bruxelles l’Union européenne (UE) à faire preuve de "plus de cohérence" à l’égard de la question du Sahara occidental, appelant les parlementaires européens à "agir avec force" pour la résolution de ce conflit.

Les prisonniers politiques sahraouis (groupe Gdeim Izik) suspendent leur grève de la faim

Salé (Maroc) 06 avr 2016 (SPS) Les prisonniers politiques sahraouis (groupe Gdeim Izik) ont suspendu mardi leur grève de la faim de 37 jours, en raison de la détérioration de leur santé et en réponse aux différents appels pour sauver leur vie, selon un communiqué parvenu à SPS.

Situation au Sahara occidental: l'intergroupe européen exprime sa préoccupation

Bruxelles, 06 avr 2016 (SPS) L’intergroupe du Parlement européen ‘‘paix pour le peuple sahraoui‘‘ a exprimé, mardi à Bruxelles, sa ‘‘grande préoccupation’‘ concernant la mise en œuvre du plan de paix pour l’autodétermination du peuple du Sahara occidental à la lumière des derniers développements dans la région.

Pages

S'abonner à Actualités