Un prisonnier politique sahraoui entame une grève de la faim

El Aaiun (territoires sahraouis occupés) , 03 avril 2019 (SPS) - Le prisonnier politique sahraoui El Bachir Elabd Elmahdar Khadda a entamé une grève de la faim pendant 48 heures en solidarité avec son collègue Mohamed Hassena Ahmed-Salem Bureal. Ce mouvement sympathique s'inscrit dans le cadre de la campagne de solidarité avec les prisonniers politiques sahraouis.

Cette solidarité s'inscrit aissi dans la lutte organisée par la famille Boréal et de d’autres  militants sahraouis  .Ce dimanche 31 mars 2019 dans la ville occupée d’El Aaiun, dénonçant le traitement inhumain et dégradant infligé contre  Mohamed Hassena Ahmed-Salem Bureal et à d'autres prisonniers politiques sahraouis.

Le groupe de prisonniers politiques sahraouis Gdeim Izik est encore  dans plusieurs prisons marocaines sous des peines sévères et injustes allant de 20 ans à la vie lors de procès inéquitables dépourvus de garanties de procès équitable.

A cet égard, les prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim souffrent des douleurs en raison de la grève de la faim, notamment la perte de poids, troubles cardiaques,  le manque de sommeil, la perte de conscience et d’autres. (SPS).

 

090/970304019