Le Parlement portugais approuve une motion de soutien et d'appui pour l'autodétermination du peuple sahraoui

Lisbonne, 14 mai 2018 (SPS) Le Parlement du Portugal a approuvé une  motion de soutien et d'appui au peuple sahraoui dans sa lutte pour  l'indépendance, et dans lequel  les parlementaires ont appelé le  gouvernement à promouvoir une action conséquente en faveur de l'exercice du  droit à l'autodétermination des Sahraouis, ont rapporté des médias locaux.

Lors d'une séance plénière tenue le 11 mai à l'Assemblée de la République  (Portugal), les parlementaires ont réaffirmé dans la motion,  proposée par le Groupe parlementaire du Parti communiste portugais, leur  soutien aux efforts pour la reprise d'un processus de négociation "efficace  pour parvenir à une solution juste, pacifique et définitive au conflit du  Sahara occidental qui devrait nécessairement passer par la concrétisation  du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui", selon des médias  portugais.

Ils ont, en outre, affirmé qu'"une solution juste et durable au conflit  implique la fin de l'occupation illégale des territoires du Sahara  occidental par le Maroc et sa politique de non-respect des Droits de  l'Homme", selon les mêmes sources.

Les parlementaires ont demandé également au gouvernement portugais, dans  le cadre de sa politique étrangère, "de promouvoir une action conséquente  en faveur de la concrétisation du droit à l'autodétermination du peuple  sahraoui en particulier au sein des institutions internationales où le  Portugal est représenté", sachant, ont rappelé les médias, qu'en vertu de  la Constitution de la République, le Portugal reconnaît le droit des  peuples à l'autodétermination et à l'indépendance et des peuples.

Mars dernier, l'Assemblée de la République portugaise avait approuvé une  motion à travers laquelle elle s'est félicitée de la reprise du processus de  négociation sur le Sahara occidental sous l'égide de l'ONU, se disant  convaincue qu'il était temps de parvenir à une solution qui garantit la  concrétisation du droit à l'autodétermination pour le peuple du Sahara occidental.

Cette motion a été présentée par le groupe parlementaire Bloc de Gauche  (BG) et a accueilli les voix du parti Socialiste (PS), du Parti communiste  portugais (PCP), des verts et du Parti des Personnes, Animaux et Nature  (PAN).

Ce vote faisait référence à la dernière rencontre tenue à Lisbonne, le 6  mars dernier, entre une délégation marocaine et l'Envoyé personnel du  Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler.

Une première rencontre entre une délégation sahraouie conduite par le  président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et  Secrétaire général du front Polisario, Brahim Ghali et l'envoyé personnel  du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental M. Kohler, s'est  tenue en janvier dernier à Berlin (Allemagne).

Ces consultations s'inscrivent dans le cadre de l'application des  résolutions du Conseil de sécurité et des efforts des Nations unies en vue  de permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination  et à l'indépendance.(SPS)

020/090/700