L'Italie octroie 1 million d'euros en soutien aux réfugiés sahraouis

Alger, 16 mars 2018 (SPS) Le ministère des Affaires étrangères italien a approuvé l'octroi de deux contributions volontaires d'un montant total d' 1 million d'euros  au profit du Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM) et du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), qui serviront à soutenir les activités d'urgence dans les secteurs de la nutrition, de la santé et de l'éducation destinées aux réfugiés sahraouis, a indiqué l'ambassade d'Italie à Alger dans un communiqué rendu public jeudi.

Deux contributions volontaires d'un montant total d' 1 million d'euros en faveur du PAM (0,5 million d'euros) et de l'Unicef (0,5 million d'euros) pour des activités d'urgence dans les secteurs de la nutrition, de la santé et de l'éducation, a précisé la même source.

En particulier, la contribution italienne au PAM servira à soutenir les activités prévues par le projet intitulé "support to refugees from western Sahara - Soutien aux réfugiés du Sahara occidental" afin de permettre la fourniture d'une assistance nutritionnelle destinée en particulier aux mineurs.

Grace au soutien italien, des rations alimentaires pourront être achetés par le PAM (biscuits à haute teneur énergétique, du sucre, de l'huile végétale) pour la préparation des repas en faveur de 40.500 enfants qui fréquentent les classes primaires et les jardins d'enfants, afin d'encourager de ce fait la scolarisation des mineurs.

Les activités seront mises en oeuvre en étroite collaboration avec les autorités sahraouies, le UNHCR (Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés), le Croissant-Rouge algérien (CRA) et le Croissant-Rouge sahraoui (CRS), ainsi que les ONG internationales opérant dans le secteur.

Les activités menées par l'UNICEF de leur côté interviendront dans les secteurs de la santé et de l'éducation dans le cadre le cadre du projet "Supporting Sahrawi refugee children's acces to health and quality éducation", un projet destiné à assurer l'accès à la santé et une éducation de qualité à des enfants réfugiés sahraouis.

Le projet permettra d'améliorer les structures d'éducation présentes sur le territoire, en assurant des environnements sûrs et confortables en faveur de 41. 000 élèves âgés de 3 à 16 ans, dont 4.000 enfants handicapés.

En ce qui concerne les activités dans le secteur de la santé, le soutien italien permettra de vacciner 22.500 mineurs de moins de 5 ans et des femmes enceintes dans le cadre du programme de vaccination pour l'administration de différents types de vaccins (...) ainsi 4.500 nouveaux-nés bénéficieront de services de santé de qualité.

En outre, 150 membres du personnel paramédicale pourront être formés sur la gestion de la chaîne de froid pour l'utilisation correcte des vaccins.

Par cette contribution, lit-on dans le communiqué, "la coopération italienne réitère son soutien aux réfugiés sahraouis démontré à travers l'engagement sur le plan financier ainsi que le plaidoyer humanitaire mené depuis nombreuses années afin d'éviter que cette crise, qui demeure depuis plus de 40 ans, ne soit pas oubliée par la communauté internationale".(SPS)

020/090/700