Le Conseil de sécurité reporte à vendredi le vote de la résolution sur le Sahara occidental

New  York (Nations Unies), 27 avr 2017 (SPS) Le vote sur le projet américain de résolution sur le Sahara occidental, prévu jeudi après-midi au Conseil de sécurité, a été reporté à vendredi en raison d’un manque de consensus sur plusieurs points contenus dans le document, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Les discussions ont achoppé notamment sur la proposition "du retrait immédiat et sans conditions" du Front Polisario de la zone tampon d’El-Guergarat, exigé par le projet de résolution.

La troisième mouture de ce projet qui fait actuellement l’objet d’intenses tractations accorde au secrétaire général de l'ONU un délai de 15 jours pour tenir le Conseil de sécurité informé de la mise en œuvre de cette disposition.

La Russie a soutenu que le texte est "déséquilibré dans la façon dont il traite le Front Polisario", alors que l'Uruguay a estimé qu'il ne fournit pas le contexte qui était à l’origine de la crise dans cette zone tampon, surveillée par les Nations unies.

La situation s’est envenimée dans cette zone sensible, située à la frontière avec la Mauritanie, lorsque le Maroc voulait imposer la construction d’une route traversant les territoires sous contrôle du Front Polisario et ce en violation de l’accord de cessez-le-feu.

Le retrait du Maroc opéré après l’appel du SG de l’ONU à la retenue n’était qu’une manœuvre pour dissimuler la violation flagrante de l’accord de 1991.

Le projet de résolution "réaffirme à cet égard que les accords militaires conclus avec la mission de l'ONU pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso), concernant le cessez-le-feu doivent être pleinement respectés et exhorte les parties à y adhérer pleinement". (SPS)

020/090/700