Des journées de formation en droits de l’Homme pour les militants sahraouis à Saragosse

Madrid,  2 nov 2016 (SPS) Des journées de formation en droits de l’Homme destinées aux responsables sahraouis et aux représentants d’ONG solidaires avec le peuple sahraoui seront organisées du 4 au 6 novembre courant dans la ville espagnole de Saragosse.

Initiée par l’association "Um Draiga", amie avec le peuple sahraoui et la ville de Saragosse, ces journées placées sous le slogan "25 ans de cesser le feu en attendant le référendum", visent selon ses organisateurs à "améliorer la formation dans la défense des droits de l’Homme chez les responsables sahraouis et activistes des organisations non gouvernementales solidaires avec le peuple sahraoui". 

Cette formation de trois jours fournira, a-t-on précisé "des outils plus efficaces et d’éléments juridiques plus approfondis devant suffisamment armer ces activistes sahraouis et espagnols de connaissances devant servir à défendre efficacement  la cause sahraouie".

Cette sixième formation à laquelle prendront par les délégués du Front Polisario des diverses provinces espagnoles et les représentants des associations espagnoles amies avec le peuple sahraoui verra également la participation du ministre sahraoui de la coopération Bulahi Sid et la déléguée du Front en Espagne Khira Bulahi.

Au menu de ces journées, figurent des réunions que le ministre sahraoui va tenir avec les principales institutions de la région d’Aragon notamment avec le maire de Saragosse Pedro Santisteve et le président du Parlement, Violeta Barba.

Au programme de cette sixième conférence figure notamment la présentation par le ministre sahraoui de la coopération d’une conférence axée sur la situation actuelle du conflit sahraoui outre des conférences axées sur le domaine de l’information sur les réseaux sociaux et  les défis et stratégies menant vers l’indépendance.

Une conférence sur le Sahara occidental dans le contexte du droit international du 21 eme sera en outre présentée par Sergio Salinas, professeur de droit international et des relations internationales à l’université de Saragosse.

D’autres communications axées sur la violation des droits de l’homme par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental seront également animées par  Irantxu et Josu Ozkozi, respectivement professeur de sociologie à l’université des pays basques et responsable des droits de l’homme au sein de la coordination espagnoles des associations amies avec le peuple sahraoui, précise la même source .

Durant le mois d’octobre dernier, l’Université de Murcia avait organisé des journées de solidarité avec le peuple sahraoui au cours de laquelle, responsables élus et universitaires ont réitéré leur soutien total à la cause sahraouie et à son peuple jusqu’à l’organisation du référendum d’autodétermination qui leur permettra de décider librement de leur choix et avenir. (SPS)

020/090/700 021619 NOV 016 SPS