La solidarité de l’UGTA avec les sahraouis, un soutien historique et constant de l’Algérie à une cause juste

Annaba (Algérie), 1 mai 2016 (SPS) Le geste de solidarité de l’Union Générale des travailleurs Algériens (UGTA) confirme "le soutien historique et constant de l’Algérie à la cause sahraouie juste", a déclaré dimanche à Annaba, le ministre d’Etat, conseiller à la présidence de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Bachir Mustapha Sayed.

Au cours d’un meeting des travailleurs organisé à l’occasion de la fête des travailleurs (1er mai) au palais de la culture Mohamed Boudiaf,  à l’initiative du bureau de wilaya de l’UGTA, Bachir Mustapha Sayed a souligné que la position algérienne vis-à-vis de la cause sahraouie, "donne plus de force, de confiance et de détermination au gouvernement et au peuple sahraouis pour recouvrir leur souveraineté sur leur territoire occupé".

 

En présence des autorités civiles et militaires de la wilaya d’Annaba, d’une délégation sahraouie de haut niveau, des syndicalistes et des étudiants sahraouis, du directeur central  du Commissariat politique de l’Armée de libération sahraouie (ALS), Youcef Ahmed Salem, du président du conseil consultatif sahraoui, Abdelaziz Chikhane ainsi que Abida Sid Ahmed membre du bureau exécutif de l’union des travailleurs sahraoui, M. Sayed  a considéré cet élan de solidarité comme ‘‘un message fort’’ de l’Algérie toute entière et de son président, le moudjahid, Abdelaziz Bouteflika pour réaffirmer que "le soutien au peuple sahraoui est sans faille et est ininterrompu’’.

 

De son côté, Mohamed Tayeb Hamrania membre du bureau national de l’UGTA a souligné dans son allocution que cette solidarité avec la cause sahraouie est "une confirmation des positions de la Centrale syndicale quant au soutien des causes justes et à l’autodétermination du peuple sahraoui’’.

093/090/700

 

Un autre représentant de l’UGTA a, par ailleurs, appelé les travailleurs algériens à consolider les rangs ‘‘pour relever les défis économiques et instaurer un front intérieur pour faire face au complot visant à porter atteinte à l’image de l’Algérie et à sa stabilité’’.(SPS)