La militante sahraouie Sultana Khaya chaleureusement accueillie à l'aéroport de Las Palmas

Las Palmas (Espagne), 02 juin 2022 (SPS) L'icône de la résistance sahraouie, Sultana Sid Ibrahim Khaya, et la délégation américaine qui l'accompagne, ont eu droit à un accueil chaleureux à leur arrivée mercredi soir à l'aéroport de Las Palmas en Espagne, où l'activiste sahraouie recevra des soins après la détérioration de son état de santé, à la suite des actes de violence et de torture menés contre elle par l'occupant marocain.

Des dizaines de membres de la communauté sahraouie en Espagne et du mouvement canarien de solidarité avec le peuple sahraoui ont afflué à l'aéroport de Las Palmas, portant des fleurs, pour exprimer leur solidarité avec Sultana Khaya, qui portait le drapeau national sahraoui, et également leur soutien au droit du peuple sahraoui à la liberté et à l'indépendance, scandant des slogans tels que "Aucune alternative à l'indépendance".

L'arrivée à l'aéroport de Las Palmas de Sultana Khaya a bénéficié d'une grande couverture médiatique espagnole, ce qui dénote de l'importance qu'accorde le peuple espagnol à la cause sahraouie.

Sultana Khaya a dénoncé dans des déclarations à des médias espagnols le revirement de position du chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez à l'égard de la question sahraouie: "Au nom du peuple sahraoui, je voudrais dire à M. Sanchez (qui a soutenu le plan marocain) que le peuple sahraoui doit décider de son propre destin".

Pour rappel, Sultana Khaya et sa famille sont assiégées par les forces marocaines dans leur maison à Boujdour occupée depuis novembre 2020. La militante sahraouie a été plusieurs fois victime de viols et de tentatives de liquidation. Début mai, un gros camion avait percuté la maison de Sultana Khaya à une heure très tardive.

La présidente de la Ligue pour la défense des droits humains et la protection des ressources naturelles au Sahara occidental avait annoncé mercredi qu'elle allait se rendre à l'étranger pour des soins, soulignant que son séjour médical lui permettra de poursuivre sa lutte contre l'occupant marocain qui a intensifié les violations des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé.

Dans un communiqué, Sultana Khaya a expliqué à l'opinion publique sahraouie et internationale que l'"accord pour effectuer ce voyage médical a été donné suite à la demande insistante d'un groupe de militants sahraouis et américains soutenant la cause sahraouie, dont le Dr Tim Pluta". (SPS)

020/090/700