Une ICE pour interdire les échanges commerciaux avec les colonies illégales

Bruxelles, 23 fev 2022 (SPS) Une Initiative citoyenne européenne (ICE) a été lancée officiellement, dimanche, pour interdire les échanges commerciaux avec les colonies illégales, dont le Sahara occidental occupé et les territoires palestiniens sous occupation sioniste, rapportent des médias.

Cette initiative citoyenne, enregistrée auprès de la Commission européenne en septembre 2021 et lancée officiellement dimanche, appelle à l'adoption dune loi européenne interdisant d’importer dans l’UE des produits originaires de colonies illégales et d’exporter des produits de l’UE vers ces territoires.

"L'UE devrait interdire les transactions commerciales qui contribuent à l’extraction illégale de ressources dans des territoires occupés, ce qui constitue aussi une violation du droit international humanitaire", affirme Human Rights Watch (HRW).

L’ONG se joint à plus de 100 organisations de la société civile, mouvements populaires, syndicats et politiciens en apportant son appui à l’Initiative. Celle-ci repose sur une disposition visant à permettre aux citoyens européens de demander à la Commission européenne de prendre en considération une proposition d’action législative. Si l’Initiative recueille au moins un million de signatures, la Commission sera juridiquement dans l’obligation d’envisager une interdiction des importations de biens en provenance de colonies illégales.

HRW donne l'exemple du Sahara occidental, où les autorités de l'occupation marocaines "exploitent des ressources naturelles, comme les produits de la pêche, de l’agriculture et de l’extraction des phosphates, mais elles n’ont pas démontré qu’elles ont obtenu le consentement explicite du peuple sahraoui et que les ressources découlant de ces exploitations bénéficient uniquement aux Sahraouis". L’Initiative s’applique également sans ambiguïté à la situation en Cisjordanie occupé, ajoute l'ONG.(SPS)

020/090/700