Prétendue carte de la Ligue arabe incluant le Sahara occidental: une "énième supercherie" du Maroc

Alger, 26 dé 2021 (SPS) L'envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, Amar Belani, a qualifié dimanche de "manipulation grossière" et d'"énième supercherie" du Maroc, la prétendue nouvelle carte incluant le territoire occupé du Sahara occidental, que le secrétariat de la Ligue arabe aurait adoptée.

"Poursuivant, avec une rare constance, leur entreprise de manipulation grossière et leur propagande mensongère en relation avec la tenue du prochain Sommet arabe, prévu en mars prochain à Alger, des sources officielles marocaines, via leur caisse de résonance officielle (l'agence MAP), ont mobilisé leurs relais (y compris quelques mercenaires algériens bien connus) au sujet d’une prétendue nouvelle carte incluant le territoire occupé du Sahara occidental, que le secrétariat de la Ligue arabe aurait adoptée tout récemment", a déclaré M. Belani à l'APS.

Il a souligné que les médias marocains, "intoxiqués" par les officiels de leur pays, se retrouvent pris "au piège d’un mensonge éhonté qu’il est facile de déconstruire pour mettre à nu cette énième supercherie".

Dans ce sens, M. Belani a précisé que cette carte unifiée, qui ne mentionne pas les frontières des Etats membres, "n’est pas nouvelle et elle a toujours figuré sur le site officiel de la Ligue des Etats arabes", ajoutant que cette même cartographie sans spécification des frontières des Etats membres "avait été adoptée en son temps par l’Union du Maghreb arabe".

Le diplomate a rappelé qu'après la protestation "énergique" de la représentation algérienne, suite à la publication "inacceptable" par l’Organisation des femmes arabes au Caire d’une carte englobant le Sahara occidental, "le secrétariat de la Ligue arabe a adressé une note enjoignant à tous les organes et organisations activant sous sa tutelle de reprendre la seule carte officielle reconnue par la Ligue des Etats arabes, et qui fait l’objet d’un consensus, c'est-à-dire celle qui ne mentionne pas les frontières des Etats membres".

"Il s’agit d’une mystification qui consiste à décontextualiser les raisons véritables qui ont poussé le secrétariat de la Ligue arabe à élaborer cette note de recadrage pour en faire un faux événement qui n’existe que dans l’esprit retors de ceux qui excellent dans l’art de la manipulation et de l’intox", a-t-il conclu.(SPS)

020/090/700