Le Maroc n’hésite pas à utiliser des armes chimiques contre les Sahraouis

Las Palmas, 12 déc 2021 (SPS) Le Maroc n’hésite pas à utiliser des armes chimiques contre les Sahraouis, ciblant des personnes ou toute une population, assure Khira Boulahi Bad, ministre de la Santé.

"Le Maroc n’hésite pas à utiliser des armes chimiques contre les Sahraouis. Il l’a fait avant et il continue de le faire", a indiqué la ministre de la Santé à l’APS, en marge des travaux de la 45e conférence de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco) organisés vendredi et samedi à Las Palmas (Grand Canarie, Espagne).

"Moi-même, lorsque j’étais enfant, je me souviens que le régime marocain a utilisé des bombes à phosphore blanc contre la population. Il s’agit d’une arme qui peut avoir des effets sur des années", signale Mme Khira Bad.

Elle signale que le régime marocain "a déjà utilisé des produits chimiques contre des Sahraouis dans la prison marocaine de Kalat M’gouna".

"Aujourd’hui, le régime marocain utilise des produits chimiques contre la militante Sultana Khaya", assignée à résidence depuis plus d’une année, "comme il l’a fait pour d’autres" Sahraouis, constate la ministre.

"Les armes chimiques utilisées par le Maroc ont eu un impact sur la terre et le climat", dans les territoires occupés, soutient-elle, d’autre part.

"Nous avons des preuves sur l’usage de ces armes par le régime marocain et nous avons informé les institutions internationales compétentes, mais nous pensons que la meilleure façon pour que cela cesse définitivement, c’est que le Maroc sorte des territoires sahraouis", a-t-elle conclu. (SPS)

020/090/700