L'ONU et la communauté internationale doivent régler rapidement la question sahraouie

Las Palmas (Espagne), 11 déc 2021 (SPS) L'ONU et la communauté internationale doivent "régler rapidement" la question sahraouie, particulièrement en cette période marquée par la propagation du Covid-19, a indiqué samedi Rankhumise Sello Patrick, chargé d’affaires à l’ambassade d’Afrique du Sud à Alger.

"L’ONU et la communauté internationale doivent agir vite pour régler la question sahraouie car nous risquons d’être face à une situation humanitaire sérieuse, dans les camps de réfugiés, à cause de la propagation du Covid-19", a déclaré à l’APS le diplomate sud-africain, en marge des travaux de la 45e Conférence de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco) qui se tient, depuis vendredi, à Las Palmas (Grande Canarie, Espagne).

Rankhumise Sello Patrick, qui a exprimé la totale solidarité de l’Afrique du Sud avec le peuple sahraoui, a rappelé les efforts déployés par son pays afin de permettre au peuple du Sahara occidental d’exercer son droit à l’autodétermination, comme le prévoient les résolutions des Nations unies.

"Nous faisons en sorte au niveau de l’Union africaine de rappeler aux pays membres ce que stipule l’Acte constitutif de l’organisation, à savoir qu’aucun pays de l’UA n’a le droit de porter atteinte à un autre pays membre", indique-t-il.(SPS)

020/090/700