Un député européen appelle l'UE à intervenir pour sauver la militante sahraouie Sultana Khaya

Strasbourg, 10 nov 2021 (SPS) L'eurodéputé Miguel Urban a demandé à la commission des droits de l'homme du Parlement européen d'intervenir pour assurer la sécurité de la militante sahraouie Sultana Khaya, dont l'état de santé a été affecté après l'agression des forces d'occupation marocaines qui lui ont injecté une substance inconnue.

A l'aube du 8 novembre, un groupe de paramilitaires marocains a attaqué la maison de la famille Khaya, à Boujdor, dans le Sahara occidental occupé par le Maroc, et a injecté à Sultana Khaya une substance inconnue, en plus de causer des dégâts à la maison, qu'ils ont aspergée avec de l'eau de mouffette, utilisée dans les attaques israéliennes contre les Palestiniens, selon Equipe Media.

Sultana Khaya, sous résidence surveillée avec sa famille, a raconté dans une vidéo que des paramilitaires masqués sont entrés dans la maison à 4h30 du matin, brisant la porte et agissant brutalement.

Elle affirme qu'elle porte des traces d'agressions sur son corps, qu'elle a été fouillée et traînée par terre.

"Ensuite, affirme-t-elle, ils ont baissé mon pantalon et m'ont injecté quelque chose que je ne connais pas et j'ai essayé de résister. Ma mère âgée pleurait et les suppliait (...) En ce moment, je ressens des douleurs dans mes reins et dans tout le côté du corps".

Sultana Khaya, qui a vaincu une infection au Covid-19 également causée par des agents marocains, a subi avec sa famille, et notamment sa soeur Louaara, des agressions continues à leur domicile par la police et les paramilitaires.        

Face à cette nouvelle agression, l'eurodéputé Miguel Urban (gauche) a déclaré sur Twitter qu'il allait demander à la commission des droits de l'homme du Parlement européen d'exiger qu'une délégation de l'Union européenne se présente chez Sultana Khaya "et veille sur sa sécurité et celle de sa famille." "L'Europe ne peut pas continuer à regarder de l'autre côté", a-t-il déclaré.(SPS)

020/090/700