Sahara occidental: le Liechtenstein attend des efforts de De Mistura pour une solution politique "juste et durable"

New York (Nations unies), 23 oct 2021 (SPS) Le Liechtenstein s'est félicité de la nomination de Staffan de Mistura en tant qu'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, de qui elle attend un "effort" pour parvenir à une solution politique "juste et durable".

Le Liechtenstein "se félicite de la nomination de Staffan de Mistura en tant qu'Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental. Nous attendons avec intérêt de voir un effort sous sa direction pour parvenir à une solution politique juste et durable conforme aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et à la Charte des Nations unies", a déclaré Matthew Edbrook, conseiller politique de la mission permanente de la principauté de Liechtenstein aux Nations-Unies, lors de la quatrième commission de la 76e session de l'Assemblée générale de l'ONU.

"Le processus de décolonisation était l'un des objectifs initiaux de la Charte des Nations Unies et est sans aucun doute l'une des plus grandes réalisations de cette organisation. En même temps, il est également inachevé, ce que nous remarquons alors que nous entrons dans la quatrième Décennie internationale pour l'élimination du colonialisme", a-t-il ajouté, soulignant que "par conséquent, nous ne devons pas oublier ceux qui attendent toujours la fin de leur statut colonial".

La communauté internationale, a-t-il dit, doit travailler "sérieusement pour apporter la paix, la justice".

Selon le diplomate, "les décisions convenues avec les peuples concernés d'organiser des référendums sur l'indépendance en tant qu'expression publique de l'autodétermination, comme celui prévu en Nouvelle-Calédonie plus tard dans l'année (...) sont des pistes prometteuses".

"Après 75 ans d'existence de l'ONU, nous devons travailler à la réalisation de la promesse d'autodétermination contenue dans les objectifs de sa Charte, sur la base d'un dialogue sérieux et ouvert sur le statut futur des NSGT (Territoires non-autonomes), en privilégiant la libre prise de décision de ces peuples conformément au droit international", selon la même source.(SPS)

020/090/700