Conférence numérique du MJCF sur le conflit au Sahara Occidental

Paris, 25 juin 2021 (SPS) Le Mouvement des jeunes communistes de France (MJCF) a organisé, jeudi, une conférence numérique sur les développements du conflit au Sahara Occidental, suite à la violation du cessez-le-feu par les forces d'occupation marocaine le 13 novembre dernier.

Ont participé à cette conférence, le membre du Secrétariat national du Front Polisario chargé de l’Europe et de l’Union européenne (UE), Oubi Bouchraya El-Bachir, le député parlementaire, président du groupe d’étude sur le Sahara occidental au parlement français, Jean-Paul Lecoq, la présidente de l’Association des amis de la RASD (AARASD), Régine Villemont et le militant sahraoui, Hassanna Moulay Badi.

Les participants ont débattu des facteurs d'échec de l'ONU à organiser un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui tel que stipulé dans la résolution du Conseil de sécurité 690 (1991), en vertu de laquelle a été créée la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso), ainsi que des derniers développements au Sahara occidental suite à la violation du cessez-le-feu.

Cette conférence a permis de jeter la lumière sur la situation des droits de l'Homme dans les territoires occupés, la situation des détenus civils dans les geôles d'occupation et les crimes odieux commis quotidiennement par la police marocaine contre des civils sahraouis sans défense, particulièrement les activistes et les journalistes.

Lors de cette conférence, qui intervient au terme des travaux de la semaine de la solidarité avec le peuple sahraoui, les commissions du MJCF ont dénoncé et rejeté la situation qui prévaut au Sahara occidental. (SPS)

020/090/700