Nouvelles attaques de l'Armée sahraouie contre les forces d'occupation marocaines

Bir Lehlou, 26 jan 2021 (SPS) Des unités avancées des combattants de l'Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) ont poursuivi leurs attaques contre les positions et les retranchements des forces d'occupation marocaine le long du mur de la "honte" pour le 75e jour consécutif, a indiqué, mardi, un communiqué du ministère de la Défense.

"Les unités de l'APLS ont mené mardi de nouvelles opérations militaires contre les forces d'occupation marocaines dans la région de Amegli Ennekba du secteur d'Amgala, et la région d'Aglaibat Alaagaya du secteur de Bagari".

Elles ont également mené "des attaques contre les forces d'occupation dans la zone d'Adheim Oum Edjloud du secteur de Aousserd et la région de Rous Benzeka du secteur de Farsiya", selon la même source.

Lundi, "l'APLS a mené des opérations militaires contre les forces d'occupation dans la région de Grarat Achdeyda dans le secteur de Farsiya", a souligné le ministère dans son communiqué.

Le ministre de l'Equipement, Sid Ahmed Batal a affirmé lundi que l'ensemble des points de retranchement des forces marocaines constitueraient des cibles pour l'Armée sahraouie en guerre pour l'indépendance.

Intervenant dans l'émission "Invité du journal" à la radio sahraouie, M. Ahmed Batal a rappelé que "la guerre était finie depuis 29 ans, or le désespoir du peuple et de la direction sahraouis vis-à-vis des solutions pacifiques a fait qu'il était devenu primordial de choisir un site qui revêt une importance nationale et internationale pour reprendre le combat dans une nouvelle version, et nous avons choisi la  brèche illégale d'El-Guergarat".

En donnant un coup fatal aux forces de l'occupant qui ont tenté de protéger cette brèche illégale de toute opération militaire, l'armée sahraouie a démontré que les combattants sahraouis, intelligents et militairement capables, étaient en mesure d'atteindre chaque recoin dans les territoires occupés, a-t-il expliqué.

Saluant l'élan populaire sahraoui, ravivé depuis le 13 novembre passé, le ministre a fait savoir que plus la guerre dure dans le temps et gagne du terrain, plus l'unité du peuple sahraoui se raffermit. (SPS)

020/090/TRD