Afrique du sud: Biden appelé à annuler la décision de Trump sur le Sahara occidental

Pretoria, 25 jan 2021 (SPS) Le président sud-africain, président en exercice de l'Union africaine (UA), Cyril Ramaphosa, a appelé dimanche le président américain, Joe Biden, à annuler la "reconnaissance illégale" de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, proclamée le mois dernier par son prédécesseur, Donald Trump.

Cyril Ramaphosa a appelé "les Etats-Unis à annuler rapidement la reconnaissance illégale imposant la souveraineté marocaine (prétendue) sur le Sahara occidental", tout en disant accueillir favorablement "l'engagement positif pris par le président américain, Joe Biden pour renouveler le mode de collaboration de son pays avec le reste du monde".

Le président sud-africain, président en exercice de l'UA, a exprimé son "inquiétude" quant au "manque de progrès dans (le processus de) résolution du conflit au Sahara occidental (dans le sens) de la reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance".

Il a assuré que son pays allait "intensifier ses efforts au sein de l'Union africaine" pour garantir au peuple sahraoui son  droit à l'autodétermination.

Le 10 décembre dernier, le président américain sortant, Donald Trump, avait annoncé reconnaître la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, en contrepartie de la normalisation des relations entre le régime marocain et l'entité sioniste. Cette proclamation a été dénoncée aussi bien aux Etats-Unis que par la communauté internationale qui a rappelé son caractère illégal.

L'organisation des Nations unies considère les territoires sahraouis occupés comme des territoires non autonomes où un référendum d'autodétermination est prévu depuis 1991.

L'organisation a rappelé que sa position vis-à-vis de la question sahraouie restait inchangée en dépit de l'annonce de Trump. (SPS)

020/090/700