La CONASADH condamne la répression ‘’brutale’’ d’une manifestation pacifique des femmes sahraouies à El Aiun occupée

Bir Lehlou (territoires libérés), 24 Déc 2020 (SPS) La Commission nationale sahraouie des droits de l’Homme a condamné, aujourd’hui dans un communiqué, la répression ‘’brutale’’ des forces de sécurité marocaines d’une manifestation pacifique des activistes sahraouies des droits de l’Homme à El Aiun occupée.

‘’Nous condamnons fermement cette répression brutale subie aux femmes sahraouies sans défens, notamment l’agression barbare à l’encontre de la famille de la défenseuse des droits de l’Homme, Mme. Sultana Khaya au vu et au su de la mission onusienne au Sahara occidental, MINURSO’’, a dénoncé CONASADH.

Le communiqué exhorte de nouveau, l’Organisation de la Croix Rouge internationale d’assumer ses responsabilités de protection des civils sahraouis, conformément à ses prérogatives dans une région non autonome, tel que les Sahara occidental.  

Et de conclure en mettant en garde la communauté internationale contre les retombés et risques engendrés par les pratiques de répression de l’occupation marocaine contre des civils sahraouis ‘’sans défense’’, à travers ses organes sécuritaires, militaires et judiciaires qui profitent de la conjoncture mondiale de la pandémie de covid-19 pour commettre ses actes répressifs. (SPS)  

 

090/097 TRD