La déclaration de Trump n’affectera pas la résistance nationale sahraouie, (la représentante du FP en Suisse)

Genève, 19 Déc 2020 (SPS) La représentante du Front Polisario en Suisse, Mme Oummaima Mahhmoud Abdelsalam, a réagit hier à la déclaration de président sortant américain de reconnaitre la souveraineté prétendue du Maroc au Sahara occidental, que cette décision ‘’unilatérale’’ n’affectera pas la résistance nationale du peuple sahraoui et sa lutte pour l’indépendance et la liberté.

‘’Cela a poussé les sahraouis à être plus unifiés et déterminés à récupérer leurs droits essentiels par tous les moyens légitimes, y compris la lutte armée’’, a souligné Mme. Oummaima dans une déclaration reprise par SPS. Et de préciser que cette déclaration constitue ‘’un encouragement clair et un feu vert aux systèmes expansionnistes d’envahir les territoires d’autrui, tel est le cas du pouvoir marocain qui poursuit ses actes agressifs à l’encontre de peuple sahraoui et son territoire, au vu et au su de la communauté internationale’’.

Par ailleurs, la diplomate sahraouie a exprimé son souhait que le président élu des États-Unis, M. Joe Biden prenne une décision de retirer cette déclaration ‘’préjudiciable à moultes personnes et au droit international’’. Ainsi, ajoute-elle ‘’la communauté internationale doit affronter cette décision avec fermeté et de prendre une décision avec une volonté politique à même de permettre au peuple sahraoui, l’exercice de son droit à l’autodétermination et à la liberté’’.     

A ce propos, réaffirme Mme. Oummaima que le peuple sahraoui rejette la déclaration de Trump et toute résolution contrevenant la légalité internationale dont le but est toujours de contourner son droit à l’autodétermination et d’étendre ses souffrances dans l’exil, sous l’oppression dans les territoires occupés et l’intensification du pillage des ressources naturelles du Saharo occidental.

Et de conclure que les réfugiés sahraouis militent pour la liberté et la dignité, et ils ont crée un Etat dans l’exil depuis 45 ans, malgré les conditions sévères et le manque de moyens pour démontrer au monde qu’ils ambitionnent vivre dans leur pays, le Sahara occidental libre et indépendant. (SPS)

 

090/097 TRD