L’Assemblée générale de l’ONU réaffirme le statu juridique de la question du Sahara occidental

Nez York, 12 Déc 2020 (SPS) L’Assemblée générale de l’ONU a adopté, jeudi une nouvelle résolution non soumise au vote sur la question du Sahara occidental, au cours de sa 61ème session dont l’ordre du jour concerne l’exécution de l’annonce d’octroi de l’indépendance à des peuples colonisées.

L’organisation onusienne se base dans cette résolution sur la résolution du Secrétaire général de l’ONU adopté le 29 septembre dernier, affirmant entre autres que la commission des affaires politiques qui traite les sujets relatifs à la décolonisation (la quatrième commission) et la commission chargée de l’octroi de l’indépendance ont abordé la question du Sahara occidental en tant que territoire non autonome lié à la décolonisation.  

A ce propos, l’Assemblée générale de l’ONU réaffirme le droit indéniable des peuples à l’autodétermination et à l’indépendance conformément aux principes inclues dans la Charte des Nations Unies et la résolution de l’Assemblée générale 1514 (15-D), datée le 14 septembre 1960 abordant l’annonce de l’octroi de l’indépendance aux peuples colonisées.

 Appelant à poursuivre les efforts visant à traiter la question du Sahara occidental en tant que territoire non autonome soumis à la colonisation et de remettre un rapport sur cette question à l’Assemblée générale dans sa 76ème session. Exhortant le SG de l’ONU à présenter un rapport sur les modalités de mettre en œuvre cette résolution.

Cette résolution intervient en parallèle avec la décision ‘’controversée’’ de président sortant Donald Trump de reconnaitre la souveraineté prétendue du Maroc au Sahara occidental, suivie par une déclaration du porte-parole du SG des Nations Unies affirmant que la position de l’ONU du conflit au Sahara occidental demeure ‘’inchangée’’. (SPS)

 

090/097 TRD