Des unités de L’APLS continuent de viser les postions des forces l’ennemi marocain le long du mur de la honte et de l’humiliation

Bir Lehlu (territoires libérés), 08 Déc 2020 (SPS) Des unités de L’Armée populaire de libération sahraouie, APLS ont mené pendant la nuit d’hier et aujourd’hui des attaques ‘’intenses’’ sur des positions des soldats de l’armée d’occupation marocaine le long du mur de la honte et de l’humiliation, a-t-on appris du communiqué numéro (26) du ministère de la défense.

 Les attaques se sont concentrées dans les positions suivantes :

-Bombardement violent ciblant des retranchements des soldats de l’ennemi dans la zone des rivières de Oum Rukba secteur de Mahbas.  

  -Bombardement concentré ciblant des bases des soldats de l’occupation dans la zone de rousse la rivière de Chdida, secteur de Farsia.  

-Bombardements concentrés et à plusieurs reprises ciblant des positons des soldats de l’occupation dans la zone de Oum Dighen, secteur de Baghari.

-Bombardement violent ciblant les retranchements de l’ennemi dans la zone au nord-ouest d’Ahraicht Dairt, secteur de Hauza .

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans la zone de Adheim Oum Jloud, secteur d’Aousserd.

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans la zone de rousse la vallée de Brouk, secteur de Hauza.

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans la zone de rousse Sabti, secteur de Mahbas.

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans la zone de Azmoult Oum Khamla, secteur de Oum Draiga.

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans la zone de Tnouchad, secteur de Mahbas.

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans la zone de la vallée Altmat, secteur de Hauza.

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans des rivières de Chdida, secteur de Farsia.

- Bombardement violent ciblant les positionnements de l’ennemi dans la zone de la vallée de Abrouk, secteur de Hauza.

 

 

Ces attaques intenses sont en riposte à la violation de cessez-le-feu par le Marco suite à son agression contre des civils sahraoui ‘’sans défense’’ le 13 novembre dernier dans la zone d’El Guerguerat au sud-ouest du Sahara occidental, rappelle-t-on. (SPS).   

 

090/097 TRD