Kheddad était un négociateur exceptionnel et l'un des architectes du processus de paix

Addis-Abeba, 03 avr 2020 (SPS) Le commissaire de l'Union africaine pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, a adressé un message de condoléances au peuple sahraoui suite au décès du diplomate, M'hamed Kheddad.

Le responsable de l'UA, dont l'Etat sahraoui est membre fondateur et jouissant de tous les droits, a souligné dans son message que Kheddad était "un négociateur exceptionnel" et l'un des "architectes du processus de paix au Sahara occidental".

Smail Chergui a exprimé ses "condoléances à la famille du martyr, aux autorités de la République arabe sahraouie démocratique et à l'ensemble du peuple sahraoui pour cette malheureuse perte".

Le diplomate sahraoui, M'hamed Kheddad, est décédé mercredi, suite à une longue maladie.

Il avait occupé des postes et fonctions importantes au sein du Front Polisario et du gouvernement sahraoui.

Plusieurs personnalités politiques, diplomates et organisations internationales ont réagi jeudi, tout en réitérant leur soutien indéfectible à la lutte légitime du peuple sahraoui pour son indépendance.

Le diplomate italien, ancien représentant spécial des Nations unies au Sahara occidental, Francesco Bastagli, a exprimé, dans un message adressé au président de la République et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, ses "sincères condoléances au peuple sahraoui, au Front Polisario et à la famille du défunt".

"J'ai appris avec une grande tristesse la mort de M’hamed Kheddad, que j'ai rencontré pour la première fois en 2005, lorsque j'ai été nommé Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, au Sahara occidental, et pendant mon mandat à El-Ayoun, M’hamed Kheddad était l'un des hommes et responsables de la République sahraouie, qui m'ont touché avec son professionnalisme et son équilibre, car il était un négociateur patient et compétent afin de garantir les droits du peuple sahraoui, que ce soit au niveau local ou dans les capitales internationales et dans les couloirs de Bruxelles ou de New York", a écrit le diplomate italien dans son message.

"Quand M’hamed Kheddad parle, tout le monde écoute, comme sa voix impose le respect, et mon appréciation pour lui a augmenté même après la fin de ma mission au Sahara occidental, mais grâce aux moments qui m'ont réuni avec lui, j'ai pu construire une relation personnelle qui m'a permis de connaître et de comprendre votre lutte pour la dignité et l'indépendance", a-t-il rappelé.

Le gouvernement sahraoui qui a annoncé la triste nouvelle, déclarant que "le peuple sahraoui, sans aucun doute, perd l'un de ses hommes les plus loyaux et les plus honorables", a décrété un deuil national d’une semaine.

Le défunt Kheddad était "l'un des combattants et dirigeants du Front Polisario, qui a accompagné la lutte sahraouie" depuis ses débuts avec sincérité, sacrifice et générosité, a rappelé le gouvernement sahraoui. (SPS)

020/090/700