15e Congrès: Les Sahraouis veulent plus de visibilité de l’Etat Sahraoui dans les territoires libérés de la RASD

Tifariti (Territoire sahraoui libéré), 22 déc 2019 (SPS) - Les congressistes, qui participent depuis jeudi au travaux 15e Congrès du Front Polisario à Tifariti (Territoire sahraouis libérés), ont plaidé pour une consolidation plus soutenue et plus visible de l’Etat Sahraoui sur les territoires libérés, a souligné samedi le représentant du Front Polisario en France, Oubi Bouchraya Bachir.

M. Bouchraya a affirmé en marge des travaux du Congrès, que "cette fois, les congressistes font un appel clair et ferme pour la nouvelle direction qui sera élue à l’issue du congrès pour qu’elle déploie plus d’efforts et consolide l’exercice de la souveraineté de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) sur le territoire sahraoui libéré".

"Ceci, s’inscrit déjà dans la même ligne des communiqués du Front Polisario fin octobre, en réponse à la résolution du Conseil de sécurité", a-t-il soutenu.

"Mais aussi dans l’esprit qui domine le Congrès en général, soit un esprit de défis et de préparation pour prendre les armes, si nécessaire, toujours dans le cadre d’une lutte légitime qui respecte la légalité et le droit international", a-t-il indiqué.

Le diplomate sahraoui a rappelé que les zones libérées comptent déjà des municipalités ayant leurs propres structures et établissements à l’image des écoles, et hôpitaux.

"Toutes les conditions de vie normale se trouvent dans les zones libérées où la RASD exerce sa souveraineté", a-t-il ajouté.

Les travaux du 15e Congrès seront sanctionnés lundi par l'adoption d'une déclaration politique et un programme d'action, outre l'élection d'une nouvelle direction nationale dont le secrétaire général (SG).

Le nouveau SG accomplira ses missions en qualité de président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) conformément aux statuts du Front Polisario.(SPS)

020/090/700