Sahara occidental: la brutalité des forces marocaines représente un véritable défi pour l'ONU (Mouvement nigérian)

Abuja (Nigéria), 24 juil 2019 (SPS) Le Mouvement nigérian de solidarité avec le Sahara occidental a condamné mercredi les attaques violentes des forces d'occupation marocaines contre des civils sahraouis, vendredi dernier à El-Ayoun, soulignant que l'Union africaine (UA) doit faire preuve d'un plus grand engagement en faveur de l'indépendance du Sahara occidental et contre la poursuite du régime colonial.

"Le peuple sahraoui subit des attaques contre l'humanité de la part des forces d'occupation marocaines, notamment des policiers en uniforme, de la gendarmerie et des forces paramilitaires", a-t-on indiqué dans un communiqué, soulignant que le Mouvement nigérian "condamne les brutalités de toutes sortes, lancées par les forces marocaines contre le peuple sahraoui".

"Cette brutalité marocaine, commise en présence de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO), doit constituer une source de profonde préoccupation pour tous les peuples du monde qui aiment les principes d'humanité, de liberté et de dignité", a déclaré le mouvement.

"La brutalité manifestée par les forces marocaines représente un véritable défi pour les Nations Unies: défendre les droits universels de toute l'humanité à la vie, à la dignité et au respect, ainsi que le droit de toutes les nations de se gouverner", indique le communiqué de presse.       Cela ajoute également un défi particulier à l'Union africaine (UA), puisque, souligne le Mouvement,  l'UA "a la responsabilité de mener à bien la tâche qui consiste à mener à bien la décolonisation de la dernière colonie en Afrique".

A cette fin, insiste le Mouvement, "l'Union africaine doit faire preuve d'un plus grand engagement en faveur de l'indépendance du Sahara occidental, contre la poursuite du régime colonial au Sahara occidental, contre le pillage de ses ressources par le Maroc".

"Le droit du peuple du Sahara occidental de posséder, de contrôler et d'utiliser ses ressources naturelles pour son propre bien-être est inaliénable et l'Afrique doit obliger le Maroc à respecter l'humanité, les droits de l'Homme et la dignité au Sahara occidental. Pour tous les peuples africains, et jusqu'à ce que l'Afrique soit pleinement libérée, nous resterons esclaves", a soutenu le Mouvement nigérian.

Le communiqué appelle à la libération immédiate et inconditionnelle de toutes les victimes sahraouies de l'occupation marocaine, appelant "tous les peuples du monde à soutenir le peuple sahraoui dans sa juste lutte pour l'indépendance".

La jeune sahraouie, Sabah Othman Hmeida, a été tuée par les forces de répression marocaines dans la ville d'El-Ayoun occupée et plusieurs d'autres ont été blessés, en marge de la célébration pacifique de la victoire vendredi de l'équipe algérienne de football en finale de la coupe d'Afrique des nations (CAN) face au Sénégal (1-0) qui s'est déroulée en Egypte.

La jeune fille, Sabah Othman, 23 ans, a subi un accident mortel intentionnel (volontaire) par la police marocaine qui a foncé sur la foule à pleine vitesse, selon des sources médiatiques sahraouies sur place, soulignant que la police marocaine a également blessé et arrêté plusieurs autres jeunes Sahraouis. (SPS)

020/090/700