La ville de Vitry sur seine reçoit les petits ambassadeurs du peuple sahraoui

Vitry sur seine (France), 12 juil 2019 (SPS) La mairie de Vitry a reçu vendredi soir un groupe d’enfants sahraouis venus passer les vacances d’été en France, loin des dures conditions dans les camps de réfugiés où leurs familles vivent depuis plus de 40 ans en raison de l’occupation marocaine du Sahara occidental.

La cérémonie des enfants sahraouis et Palestiniens a été assistée par le maire de la municipalité de Vitry,  Jean Claude Kennedy, du maire adjoint, Mme Sonia Guenine, du représentant adjoint du Front Polisario en France, Sid’Ahmed Daha, de la représentante de la Palestine à Vitry, de la militante des droits de l’Homme, Mmme Claude Mangin Asfari, des membres du mouvement solidaire avec le peuple sahraoui, des familles d’accueil des enfants  sahraouis et palestiniens.

Intervenant à cette occasion, le maire de Vitry,  a réitéré le soutien de sa municipalité à la lutte des deux peuples pour leur droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance,  comme le stipulent les différentes résolutions onusiennes. Il a également exprimé son engagement à soutenir ces peuples et "leurs Etats" pour recouvrir leur indépendance à l’instar de tous les autres pays.

Pour sa part, Mme Claude Mangin a dénoncé son expulsion la semaine dernière par les autorités marocaines, la privant ainsi et pour la cinquième fois de rendre visite à son mari Naama Asfari, qui purge un lourde peine de 30 ans de prison ferme dans le cadre du groupe de Gdeim dans la prison marocaine de Salé.

Comptant sur le soutien des ses sympathisants,  Mme Asfari  a exprimé son engagement à poursuivre sa lutte et par tous moyens légitimes pour pouvoir rendre visite à son mari et pour que toutes les autres familles des prisonniers politiques sahraouis puissent également visiter les leurs. (SP)

020/090/TRD