Front POLISARIO : "l’unique solution viable, durable et réaliste est celle qui respecte la volonté du peuple sahraoui"

Chahid El Hafedh (Camps de réfugiés sahraouis), 27 mai 2019 (SPS) Le Front POLISARIO a réaffirmé lundi que la seule solution viable, durable et réaliste est celle qui respecte la volonté et le choix du peuple sahraoui, à l’instar de tous les peuples coloniaux, conformément à la Charte et aux résolutions des Nations Unies et de l'Union africaine.

Le Bureau Permanent du Secrétariat National, réuni en session ordinaire sous la présidence de son Secrétaire général, Brahim Ghali, a analysé la situation actuelle et les derniers développements de la question sahraouie, à la lumière de la démission de M. Horst Koehler en tant qu'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental.

 Dans ce contexte le Bureau permanent, tout en regrettant   la démission de l'émissaire de l'ONU, a estimé que "cette démission était une perte considérable pour la dynamique des efforts déployés par l'ONU pour parvenir à une solution rapide et durable au conflit du Sahara occidental", indique-t-on dans un communiqué rendu publique après la réunion du Bureau permanent du SN du Front Polisario.

Pour le Front POLISARIO, cette démission interpelle le Conseil de sécurité d'"agir et assumer ses responsabilités pour mettre fin aux politiques d'obstruction, d'entêtement de l'occupant marocain, avec le soutien de la France, membre permanent du Conseil de sécurité".

Le Bureau permanent du SN  lance également un appel "pressant" au  Conseil de sécurité, afin de permettre à la MINURSO de mener à bien sa mission pour laquelle elle a été mandatée par le Conseil de sécurité depuis 1991 et dont elle porte le nom à savoir, mission des Nations unies pour  l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental.

Il a en outre réaffirmé l’attachement du peuple sahraoui et son unité autour de son représentant unique et légitime, le Front Polisario pour faire aboutir ses aspirations à l’indépendance et par toutes les voies et moyens légitimes en sa disposition.

Par ailleurs, le Bureau du SN a salué la résistance pacifiques des Sahraouis dans les territoires occupés par le Maroc qui souffrent de la répression systématique et quotidienne perpétrée par les autorités marocaines à leur encontre, réitérant son appel à l’élargissement de la mission de la MINURSO aux droits de l’homme comme c’est le cas des autres missions onusiennes dans le monde, afin qu’elle puisse surveiller et faire des rapports de la situation des droits humains au Sahara  occidental.

Il a enfin appelé à la libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers politiques sahraouis, notamment le groupe de Gdeim Izik. (SPS)

020/090/TRD