43e Eucoco: détermination à continuer à soutenir le processus de décolonisation du Sahara Occidental

Madrid, 16 nov 2018 (SPS) Les travaux de la 43e conférence européenne pour le soutien et la solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), ont débuté vendredi à Madrid, en Espagne, avec la participation de près de 400 personnes venues des cinq continents, dont des parlementaires et de représentants de gouvernements.

Lors de la cérémonie d'ouverture, les délégations internationales participantes à ce grand évènement de solidarité ont exprimé leur détermination à continuer à soutenir le processus de décolonisation du Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique.

Après les discours des représentants, les participants ont rejoint les différents ateliers organisés pour cette circonstance en marge de la conférence. De nombreuses délégations officielles et populaires se sont engagées à continuer de soutenir la juste lutte du peuple sahraoui et à développer et moderniser ses méthodes de travail.

Le responsable de la Coordination européenne pour le soutien du peuple sahraoui, Pierre Galand, a souligné que les Européens devaient respecter le droit du peuple sahraoui de jouir de ses ressources naturelles et renoncer aux manœuvres auxquelles a eu recours la Commission européenne avec l'occupant marocain pour se soustraire à la décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), rendue en février dernier, et qui annule tout accord commercial conclu avec le Maroc pouvant inclure les eaux territoriales et les richesses provenant du Sahara occidental occupé.

Pour sa part, l’Ambassadrice d’Algérie en Espagne, Taous Froukhi, a expliqué que l’importance de l’organisation du symposium à Madrid découle de l’engagement du peuple espagnol envers le peule sahraoui. "Cette manifestation alimente nos efforts pour mettre fin à cette occupation qui nuit au corps de notre continent africain depuis 1975 et qui affecte la coopération interafricaine et même la coordination entre l'Europe et l'Afrique", a noté la diplomate.

L'ambassadrice algérienne a déclaré que l’Algérie se félicitait de l'acceptation par les deux parties au conflit au Sahara occidental, le Front Polisario et le Maroc, de l'invitation de l’Envoyé personnel de l’ONU pour le Sahara occidental Horst Kohler au premier round de pourparlers, soulignant que l'Algérie poursuivrait sa politique constructive visant à trouver une solution juste au conflit au Sahara occidental, en travaillant avec toutes les parties, y compris l'Espagne, compte tenu de son rôle historique en tant que puissance régionale.

De son côté, le président de la commission des affaires étrangères du Parlement algérien, Abdelhamid Si Afif, s'est félicité de la création du Réseau parlementaire international d'appui à la lutte du peuple, qui avait été approuvé lors du dernier séminaire de coordination et qui est créé grâce aux efforts des parlementaires. M. Si Afif a exprimé sa satisfaction devant les résultats positifs obtenus par le Réseau parlementaire international pour soutenir la lutte du peuple sahraoui, révélant la détermination du Parlement algérien d'organiser un colloque international pour les parlementaires en solidarité avec le peuple sahraoui au début de l'année prochaine.

Pour sa part, Paloma Lopez, membre du Parlement européen du parti de gauche espagnole, s'est insurgé contre le fait que la Commission européenne et le Maroc tentaient de se soustraire à la décision de la Cour de la CJUE, révélant ainsi, selon lui, l'échec du lobby marocain dans la promotion de la thèse de l'occupation marocaine au Parlement européen. Selon Paloma Lopez, les députés européens en faveur du peuple sahraoui ont organisé un certain nombre d'activités dans le cadre de la lutte sahraouie pour la justice. Grâce à ces efforts, la question sahraouie est devenue plus présente au sein de la législature européenne.

Les travaux de la 43 e Conférence Eucoco 2018 qui s’étaleront sur deux jours, ont débuté vendredi en fin d’après-midi à Madrid, avec la participation de près de 400 délégués parlementaires et de représentants des gouvernements de divers pays outre des associations et Comités amis avec le peuple sahraoui. (SPS)

020/090/700