Indignation des Sahraouis suite aux graves violations enregistrées dans les territoires occupés

ALGER,28 OCT 2018(SPS) - L'ambassade de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger a exprimé son indignation suite aux graves violations marocaines des droits de l'homme à l'encontre des Sahraouis dans les territoires sahraouis occupées, notamment les prisonniers politiques sahraouis.

Dans un communiqué de solidarité avec la population sahraouie dans les territoires sahraouis occupés, l'ambassade sahraouie a estimé que "l'intransigeance du Gouvernement marocain et son attitude à l'égard de la population sahraouie dans les territoires occupés, notamment les prisonniers politiques, constitue une grave violation des droits civiques et politiques, consacrés dans la Proclamation universelle des droits de l'homme".

Le communiqué fustige les arrestations arbitraires contraires aux conventions internationales des droits de l'homme, exhortant la communauté internationale et les organisations humanitaires à intervenir et à faire le constat de la répression et des violations des droits de l'homme infligées au peuple sahraoui dans les territoires sahraouis occupés.

L'ambassade sahraouie a exprimé, dans son communiqué, sa solidarité absolue avec tous les prisonniers politiques sahraouis en grève de faim et sa profonde occupation quant à la situation dangereuse des prisonniers sahraouis dans les geôles de l'occupant marocain.

Rappelant que le régime marocain avec ses instruments de répression poursuit la politique de vengeance et les différents moyens de répression contre les prisonniers politiques sahraouis, notamment du Groupe Gdeim Izik à cause de leur positions politiques de rejet de l'occupation marocaine, l'ambassade a appelé les Sahraouis à l'unification des rangs, à la cohésion et à la solidarité avec l'intifada sahraouie face aux agressions de l'occupant marocain et ses crimes contre l'humanité.(SPS).

090/97/700/28/10/2018