Le président de la République reçoit l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental

Chahid El Hafedh (Camps de réfugiés sahraouis), 26 jun 2018 (SPS) Le président de la République, SG du Front Polisario, Brahim Ghali a reçu mardi au siège de la Présidence de la République l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Kohler en visite dans la région en vue de relancer les négociations entre les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc.

 L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Kohler, a affirmé, que les entretiens avec les dirigeants sahraouis ont été une occasion d’approfondir les connaissances sur les contraintes entravant la question sahraouie.

S’exprimant devant la presse au terme d'une visite aux camps des réfugiés sahraouis, M.Kohler a affirmé que ces entretiens "très positifs" avec le président de la République, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, et avec le chef de la délégation sahraouie chargée des négociations, ont constitué une occasion "d’approfondir les connaissances sur les contraintes entravant la cause du Sahara Occidental".

L’envoyé onusien a révélé, en outre, que le secrétaire général du Front Polisario lui a exprimé "son souhait de voir l’ONU honorer ses engagements et oeuvrer à la mise en oeuvre des résolutions du Conseil de sécurité afin de  trouver une solution à cette question".

M.Kohler a, par ailleurs, indiqué que l’idée concernant la réduction de la durée du mandat de la Minurso serait "susceptible de susciter une dynamique et un mode de réflexion avec un nouvel esprit, pouvant conduire, au terme de davantage de négociations, à une solution acceptée par les deux parties et levant un obstacle devant le processus de développement de la région Nord Africaine dans son ensemble".

M.Kohler était arrivé lundi aux camps de réfugiés sahraouis en provenance de Nouakchott et auparavant d’Alger, en application des recommandations de la résolution onusienne (2414) considérant les pays voisins, notamment l'Algérie et la Mauritanie, comme observateurs.

Cette deuxième visite de Kohler dans la région, qui comprend plusieurs étapes (les camps des réfugiés sahraouis, les territoires du Sahara Occidental occupés, le Royaume du Maroc et la Mauritanie), intervient dans le cadre de l'application de la résolution onusienne adoptée le 17 avril dernier par le Conseil de sécurité de l'ONU, demandant aux parties au conflit (le Maroc et le front Polisario), la reprise des négociations directes "sans conditions préalables et de bonne foi". (SPS)

020/090/700