Le Conseil de sécurité appelé à la relance des pourparlers directs entre le front Polisario et le Maroc

New York (Nations Unies), 03 juin 2018 (SPS) Le Front Polisario a lancé samedi un appel au Conseil de sécurité, au secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et à son Envoyé personnel Horst Kohler, pour "organiser des négociations directes entre les parties du conflit sahraoui, le Maroc et le front Polsario, et ce, dans les plus brefs délais possibles, conformément à la dernière résolution 2414", réitérant "son entière disponibilité à engager des pourparlers directs et sans conditions préalables avec Rabat devant permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination ".

Dans une lettre adressée par la représentation du Front Polisario aux Nations unies, au président du Conseil de sécurité, dont la présidence tournante est assurée par l'ambassadeur et représentant permanent de la Fédération de Russie, Vassily Nebenzia, le Front a réitéré "sa pleine disponibilité à engager des négociations directes sans conditions préalables avec le Maroc devant mener à l'exercice par le peuple sahraoui de son droit inaliénable d'autodétermination, conformément à la résolution 2414 du Conseil de sécurité adoptée le 27 avril dernier".

Le Front Polisario a considéré, dans sa  lettre transmise au Conseil de sécurité, que "la résolution 2414 était un signal fort et une lueur d'espoir pour que le peuple sahraoui puisse voir le Conseil de sécurité assumer pleinement ses responsabilités dans le processus de la décolonisation du Sahara occidental", dernière colonie en Afrique.

De ce sillage, le Front Polisario a indiqué que "le renouvellement du mandat de la Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO) pour une durée de six mois, dont la mission principale et fondamentale est celle de veiller à l'organisation d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui en coopération avec l'Union africaine, est en soi un point positif".

Le Front Polisario, qui a réitéré par la même occasion son engagement entier et permanent envers les résolutions prises par le Conseil de sécurité en rapport avec le Sahara occidental, y compris la résolution 2414 approuvé par le Conseil de sécurité le 27 avril 2018, a renouvelé sa disponibilité de coopérer pleinement avec les efforts du secrétaire général des Nations Unies et son envoyé personnel.

"Le Front Polisario a réaffirmé sa volonté - comme l'avait exprimé officiellement le secrétaire général du Front, Brahim Ghali, à l'occasion des festivités de célébration du 45 anniversaire de la création du Front populaire de libération de la Seguia el Hamra et du Rio de Oro - pour entamer immédiatement avec le Maroc des négociations directes sans conditions préalables et de bonne foi, comme l'exige le Conseil de sécurité sous les auspices de l'Envoyé personnel, visant à garantir le droit de notre peuple à l'autodétermination et à mettre fin à cette tragédie de longue date dans l'intérêt de la paix et de la sécurité dans la région", a souligné le Front Polisario dans sa lettre. (SPS)

020/090/700