Le front Polisario réitère sa volonté de reprendre les négociations directes avec le Royaume du Maroc

Chahid El-Hafed, 7 mai 2018 (SPS) Le Bureau permanent du Secrétariat national (SN) du Front Polisario a réitéré la volonté du Front Polisario de coopérer de manière constructive pour la reprise immédiate des négociations directes avec le Royaume du Maroc, sans conditions préalables et de bonne foi, pour permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance.

Le Bureau permanent du SN, réuni lundi sous la présidence du Président de la République, SG du Front Polisario, Brahim Ghali, a noté "le soutien à  l'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, Horst Koehler, pour la relance immédiate du processus de négociation en arrêt depuis 2012, souhaitant que le Conseil de sécurité agirait sur la base de cette résolution (2414) pour amener  le Royaume du Maroc à se conformer à la légitimité internationale, mettre fin à ses politiques d'intransigeance, d'obstruction et de chantage et accélérer ainsi l'aboutissement de la tâche de la MINURSO, à savoir organiser un référendum sur l'autodétermination du peuple sahraoui, à travers un référendum libre, juste et équitable. "

Le Bureau Permanent a estimé que "le Royaume du Maroc, depuis son invasion militaire illégale du Sahara Occidental le 31 octobre 1975, a toujours été une pierre d'achoppement aux efforts internationaux, notamment  l’entrave au référendum d'autodétermination, l’expulsion de la composante civile de la MINURSO, sa violation flagrante de l'accord de cessez-le-feu et de l'accord militaire no 1 dans la région de Guerguerat et son refus de mettre en œuvre la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU (2351) concernant l’envoi dune mission technique." (SPS)

020/090/TRD