L'Algérie demeure un haut-lieu de solidarité avec les peuples opprimés, dont le peuple sahraoui (participants)

Alger, 30 mars 2018 (SPS) Les participants à la 6e Conférence  internationale sur "Le Droit des Peuples à la Résistance: le cas du Peuple  Sahraoui", ont réaffirmé, vendredi à Alger, que l'Algérie demeure un  haut-lieu de solidarité avec les peuples opprimés, dont le peuple sahraoui  et aussi la locomotive de libération pour les pays du monde.

Dans ce contexte, le représentant du Front Polisario au Moyen-Orient,  Mustapha Mohamed Lamine a affirmé que l'Algérie demeure, depuis sa Guerre  de libération nationale jusqu'à ce jour, "un haut-lieu rayonnant  de  solidarité avec le peuple sahraoui et la locomotive de libération à travers  le monde", ajoutant que l'Algérie est restée "la grande destination des mouvements de libération à travers le monde, en général, et dans le contient africain, en particulier".

Pour sa part, le président de la Commission algérienne des affaires étrangères, de la  coopération et de la communauté à l'Assemblée populaire nationale (APN),  Abdelhamid Si Afif a précisé, dans son intervention, que la cause sahraouie  constitue toujours pour les Algériens "une cause de principe et de  conviction".

Et d'ajouter que cela découle de "l'expérience de militantisme menée par  l'Algérie et sa lutte contre la colonisation, lesquelles lui ont permis de  fonder les principes de la politique étrangère, desquels figure le soutien  au droit des peuples à l'autodétermination, aux mouvements de libération  ainsi qu'au combat des peuples en lutte".

La responsabilité de tout un chacun, à l'étape actuelle, est  "d'attirer l'attention sur les souffrances qu'endurent le peuple  sahraoui, notamment dans les régions occupées et la répression brutale qu'il  subit, tout en œuvrant à surmonter l'état de stagnation que connait le processus onusien de règlement de la question sahraouie ", a-t-il soutenu.  (SPS)

020/090/700