Accord pêche UE-Maroc: le Parti socialiste autrichien salue la décision de la CJUE

Vienne, 28 fév 2018 (SPS) Le  Parti socialiste autrichien (SPO) a salué le jugement rendu mardi par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) déclarant l'accord de pêche UE-Maroc pas applicable au Sahara occidental et aux eaux adjacentes, rapporte l'agence de presse autrichienne APA citant la porte-parole du SPO au développement global, Petra Bayr.

"En effet, le jugement de la cour européenne stipule que le Maroc n’a pas le droit d’exercer des compétences souveraines sur le territoire sahraoui.

Cet accord conclu entre l’UE et le Maroc ne peut donc être appliqué pour les eaux territoriales sahraouies", s'est félicité Mme Bayr.

"L’accord de pêche a jusqu’à présent réglementé la pêche surtout au large du Sahara occidental. Là, il est question du poisson qui appartient au peuple sahraoui et non au Maroc", a souligné la députée social-démocrate, affirmant que "c’est pourquoi un accord ne peut pas être conclu avec le Maroc".

Abordant la question du référendum d'autodétermination au Sahara occidental, la porte-parole du SPO a soutenu que "le droit à l’autodétermination du Sahara occidental est bafoué depuis des décennies", déplorant dans ce sens que "la Mission des Nations unies pour le référendum du Sahara occidental (MINURSO) ne peut actuellement accomplir sa tâche d'organiser un référendum et elle se limite à la surveillance du cessez-le-feu".

La députée Bayr a annoncé dans ce contexte le dépôt d'"une motion, aujourd’hui à la plénière du Conseil national, qui exigera de prolonger annuellement le mandat de la MINURSO pour élargir l’observation des droits de l’Homme".

"On sait que les droits de l’Homme des régions occupées du Sahara occidental sont toujours transgressés", a-t-elle dénoncé, relevant que "si la MINURSO documente des violations des droits de l’Homme, cela sera une première étape pour pouvoir agir efficacement contre ces violations".

Par ailleurs, le Parti socialiste a célébré mardi le 42e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en présence d'une assistance nombreuse: ex ministre de l'intérieur, députés socialistes, représentants d'ONG, acteurs, chanteurs et corps diplomatiques.

Le Représentant permanent du Front Polisario à Vienne entouré de deux membres de la communauté sahraouie ont pris part également à cette cérémonie.

Cette manifestation a vu également la projection d'un film suivi d'un concert de chant. (SPS)

020/090/700