L'Algérie espère que la nomination d'un nouvel envoyé pour le Sahara occidental pourra relancer les négociations entre les parties au conflit

New York, 23 sept 2017 (SPS) Le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelkader Messahel a exprimé l'espoir que la nomination du nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara occidental, M. Horst Kohler, contribuerait à la reprise des négociations entre les deux parties au conflit qui oppose le Front Polisario au Maroc, afin de parachever le processus de décolonisation du Sahara occidental conformément au droit international et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Dans son discours devant  la 72e session de l'Asemblée générale de l’ONU, le chef de la diplomatie algérienne a déclaré que la question du Sahara Occidental est une question de décolonisation que la communauté internationale doit résoudre par l'exercice par le peuple du Sahara Occidental de son droit à l’autodétermination. (SPS)

020/090/700