Les forces marocaines procèdent au transfert abusif du groupe de Gdeim Izik vers la plupart des prisons marocaines

Prison d'Al-A'rajat (Maroc), 16 sept 2017 (SPS) Les forces  d'occupation marocaines ont procédé samedi au transfert abusif des prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik depuis  la prison d'Al-Arjat vers d’autres prisons marocaines, a-t-on indiqué de source médiatique sahraouie.

Les familles des prisonniers politiques sahraouis ont ​​confirmé que les gardiens de la prison d’El Arjat ont attaqué les cellules des prisonniers et les ont transféré de force vers d'autres prisons, selon la même source, ajoutant que le prisonnier politique et militant des droits de l'homme Naama Asfari se trouve toujours dans la prison d'Al-Arjat au nord de Salé.

Les membres du groupe sont probablement répartis entre les prisons marocaines de Knétra  et Ait  Melloul où les autorités marocaines viennent d’achever quelques travaux dans ces prisons, a souligné la même source.

Ce transfert abusif s’inscrit dans le cadre des représailles contre le groupe, condamné à de lourdes peines d'emprisonnement allant de 20 ans à perpétuité, pour leurs demandes successives à ce qu'ils soient transférés dans la prison occupée d’El Aaiun proches des leurs. (SPS)

020/090/TRD