La décision de la CJUE est une victoire pour le front POLISARIO (professeur espagnol)

Dakhla (camps de réfugiés sahraouis), 12 avr 2017 (SPS) La Cour de justice de l’union européenne en ne reconnaissant pas la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, donc les accords de l'UE-Maroc ne sont pas applicables sur ce dernier, a estimé le Professeur à l'Université de Valladolid, M. Andrès Ivàn Dueña qui intervenait mercredi à Dakhla dans le cadre des travaux de la Conférence internationale des jeunes et étudiants pour la solidarité avec le peuple sahraoui.

"En aucun cas, l'accord UE-Maroc ne devrait pas s’appliquer au Sahara occidental, car il n’est pas un territoire relevant de la souveraineté marocaine, mais un territoire souverain, que le seul représentant  légitime du peuple sahraoui est le Front POLISARIO", a déclaré le professeur espagnol se référant sur le texte de l'arrêt de la CJUE rendu publique le 21 décembre 2016. 

S’agissant du respect de la décision de la CJUE, M. Andrès les produits en provenance du Sahara occidental ne peuvent pas être débarqués dans les ports européens, selon l’arrêt de la Cour européenne.

"Du point de vue juridique cette déclaration pourra s’appliquer à travers l’engagement des Gouvernements de l'UE et l’insistance  du front POLISARIO à rendre effective cette décision", a souligné le professeur espagnol. Ajoute Andrew. 

Le Professeur Andrès Ivàn Dueña a animé une conférence intitulée, la Cour européenne de justice et les droits de l'homme: l'accord de pêche UE-Maroc, en marge des travaux de la Conférence internationale jeunes et étudiants pour la solidarité avec le peuple sahraoui. (SPS)

020/090/TRD