Le bureau du PAP condamne "vivement" les traitements inhumains infligés à l’encontre de son vice président par le Maroc

Midrand, 21 jan 2017 (SPS) Le bureau de Parlement Panafricain réuni le 20 janvier 2017 à Midrand, en République d'Afrique du Sud, a condamné "vivement" les traitements "inhumains et dégradants" infligés à Son Excellence l'Honorable Suilma Haj Emhamed Saleh, vice-présidente du Parlement Panafricain, qui devait assister à la COP 22 qui s’est tenue à Marrakech en novembre 2016.

"Aprés avoir pris connaissance des traitements inhumains et dégradants infligés du 06 au 08 novembre 2016 à Son Excellence l'Honorable Suilma Haj Emhamed Saleh vice-présidente du Parlement Panafricain, par les autorités marocaines qui venaient pourtant de lui refuser l'entrée sur le territoire pour participer à la COP 22", a indiqué un communiqué dont une copie est parvenue à SPS.

Le Bureau du PAP condamne "vivement" cette atteinte aux Droit de l'Homme d'une africaine, de Vice Présidente de l'un des organes de l'Union Africaine, a souligné le communique signé par le président du PAP, Honorable Roger Nkodo Dang. (SPS)

020/090/00 211405 JAN 017 SPS​