8e congrès de l'UGTSARIO: un syndicat basque "aux côtés des Sahraouis jusqu'au recouvrement de leur indépendance"

Boujdour (camps des réfugiés sahraouis) Le Représentant du syndicat basque des travailleurs de l'enseignement (Steilas), Kepa Yécora Jimenez, a réaffirmé dimanche à Boudjdour (camps des réfugiés sahraouis) la solidarité de Steilas avec les Sahraouis "jusqu'au recouvrement de leur indépendance".

"Le syndicat basque est aux côtés des Sahraouis jusqu'au recouvrement de leur indépendance", a affirmé M. Yécora dans une déclaration en marge du 8e congrès de l'Union générale des travailleurs sahraouis de Sakiet El-Hamra et ouad-Edhahab (UGTSARIO).

Steilas soutient l'UGTSARIO pour "la construction des établissements dans les camps des réfugiés", a ajouté M. Jimenez lors d'une visite d'un centre d'éducation et d'intégration, expliquant que "d'autre projets sont en cours d'études".

Des représentants d'organisations syndicales mondiales participant au congrès de l'UGTSARIO, dont les travaux ont débuté samedi en présence de plus de 600 délégués, qui ont réitéré leur engagement aux cotés des travailleurs sahraouis, notamment ceux se trouvant dans les territoires occupés du Sahara occidental.

Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non-autonomes, donc éligible à l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l'ONU portant déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupée depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France. (SPS)

020/090/700 051900 DEC 016 SPS