Rien ne saurait contrarier la détermination des Sahraouis à atteindre leurs objectifs nobles

Dakhla (camps de réfugiés sahraouis) Le message porté à travers  la célébration du 41ème anniversaire de l’Unité nationale sahraouie est que rien au monde ne saurait altérer la volonté et la détermination des Sahraouis à atteindre leur "suprêmes et nobles objectifs", a affirmé, mercredi au camp de Dakhla des réfugiés sahraouis, le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali.

"Le peuple sahraoui persévèrera sur la voie de la lutte et du militantisme et de la fidélité au serment fait aux martyrs, et ce par tous les moyens légitimes et à travers l’unité de ses rangs sous la direction du Polisario, pour arracher son droit à l’existence et à la liberté et construire son Etat indépendant sur l’ensemble du territoire sahraoui", a souligné le président sahraoui, Brahim Ghali, lors de la cérémonie donnant le coup d’envoi des festivités du 41ème anniversaire de l’Unité nationale.

M. Ghali a, à cette occasion, interpellé la communauté internationale afin "d’agir sérieusement et en urgence" pour mettre fin aux souffrances du peuple sahraoui et démanteler la dernière colonie sur le continent africain, appelant aussi le Conseil de sécurité de l'ONU à "assumer ses responsabilités" dans l’exécution de ses résolutions sur l’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui.

Les sahraouis sont un peuple épris de paix, d’entente et de coexistence, a ajouté M. Ghali, en précisant que ces conditions "ne peuvent se réaliser que dans le respect de la légitimité internationale et du droit des Sahraouis à l’autodétermination et à l’indépendance, pour pouvoir vivre aux côtés des peuples de la région, à leur tête le peuple marocain, dans le respect mutuel, la coopération et le bon voisinage".

Tout en signalant la coïncidence de l’anniversaire de l’unité nationale avec diverses autres manifestations telles que la Journée nationale de la Kheima, le Festival de la culture et des arts populaires et le Festival culturel international du cinéma du Sahara, le président sahraoui a indiqué que la kheima a abrité l’épopée de Gdeim Izik et lancé au monde une "image éternelle" du caractère pacifique et civilisé de la résistance sahraouie.

A travers les Festivals de la culture et des arts populaires et du cinéma international sur le cinéma sahraoui (FISAHARA) et l’élan de solidarité international qu’il véhicule envers la cause sahraouie, le Polisario vise la préservation de la culture sahraouie et sa protection, face aux "visées de dilution et dénaturation" de cette culture, et au-delà de l’identité nationale sahraouie authentique, de la part de l’occupant marocain, a soutenu le président Brahim Ghali. (SPS)

020/090/700 121608 OCT 016 SPS