"La France devrait faire partie de la solution plutôt que d'être la cause de la prolongation du conflit" (Premier ministre)

Boumerdès (Algérie), 23 aout 2016 (SPS) Le Premier ministre, membre du Secrétariat national du Front Polisario, M. Abdelkader Taleb Omar a appelé la France à contribuer à la recherche d’une solution au conflit du Sahara occidental, partant de responsabilités internationales dans le maintien de la sécurité et de la stabilité dans le monde.

"Nous appelons la France à être partie de la solution plutôt que d'être la cause de la prolongation du conflit et de sa complexité, afin d’accélérer les aspirations des peuples maghrébins dans la construction régionale, démocratique et prospère sur la rive sud de la méditerranée", a soutenu le Premier ministre.

Il a également lancé un appel à la France, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, de cesser son soutien aveugle à l’occupation marocaine du Sahara occidental. "Ce soutien, encourage le régime marocain dans son défi à l'Organisation des Nations Unies et ses résolutions".

D'autre part, le Premier ministre a salué le consensus des peuples espagnols pour leur soutien constant au peuple sahraoui, appelant à le gouvernement espagnol à assumer les responsabilités historiques et juridiques envers le peuple sahraoui en tant que puissance administrante du territoire, selon le droit international, et à s’acquitter de sa dette envers le peuple sahraoui en jouant un rôle "positif" pour accélérer le règlement pacifique du conflit .

Il a également exprimé ses remerciements et sa gratitude au mouvement international de solidarité avec la lutte du peuple sahraoui aux gouvernements, parlements et les partis politiques et la société civile en Afrique, en Europe, les Amériques, en Asie, en Australie qui ont accompagné le peuple sahraoui dans les différentes étapes de sa lutte dans les instances internationales et régional. (SPS)

020/090/TRD 231700 AOUT 016 SPS