Quelques 400 familles sans abris et 11 blessés suites fortes pluies (Croissant rouge sahraoui)

Chahid ElHafed, 18 aout 2016 (SPS) Quelques 400 familles sahraouies de la wilaya d’El Aaiun se trouvent sans abris depuis les fortes pluies qui ont frappées la wilaya lundi dernier, alors que 11 blessés dont l’un se trouve dans un état grave , selon un communiqué du Croissant rouge sahraoui dressant un bilan des dégâts de cette catastrophe naturelle.

Voici le communiqué rendu publique par le CRS, dont une copie est parvenue à SPS :

"Suite aux violentes pluies  vécues par  la wilaya d’Ayoun  dans les campements de réfugiés sahraouis , l’après-midi du 15 aout 2016, le Croissant Rouge Sahraoui  a entrepris avec une mission conjointe  composée  de 12 organisations  dont les Agences de Nations Unies (le  Haut-Commissariat pour les Réfugiés ,le Programme Alimentaire Mondial ,L’UNICEF) et les Organisations Non Gouvernementales opérantes dans les campements pour visualiser  la situation humanitaire,  les dégâts dans les habitations des réfugiés ,  dans les infrastructures de base  et en même temps évaluer les besoins urgents, qui  ont été définis comme suit :

Premièrement : Les dégâts humains

Les violentes pluies ont causé la blessure de 11 personnes, dont l’une est dans un état grave. Tous les blessés ont été pris en charge par les services de santé  de la wilaya  et 6 parmi eux   ont été évacuées à l’hôpital de Tindouf le plus proche pour recevoir les soins.

Deuxièmement : Les dégâts matériels

Selon les premières données, plus de 400 familles avaient perdu totalement  ou  partiellement leurs  habitations et leurs  rations alimentaires  mensuelles d’une manière significative.  Quant  à l’infrastructure  de base, elle a été grandement affectée   et en particulier les institutions de l’enseignement, les centres de formation. Des 8 écoles, 5  parmi elles avaient des dégâts  allant de 30 à 60% et recevaient plus de 5300 élèves . Les crèches aussi  ont été également endommagées   a  plus de 10%, comme ce fut le cas des centres  de formation, des handicapes,  de la jeunesse , le centre d’apprentissage des langues  et d’informatique, l’atelier de menuiserie et de l’artisanat en plus de l’école d’agriculture.

Quant aux installations sanitaires, l’hôpital régional  a été endommagé au niveau  de la maternité infantile  et des services administratifs.

 Le service d’approvisionnement  en eau  a été aussi affecté et l’une des réserves principales  a été  endommagée.

Les institutions publiques ont enregistré  des dégâts matériels importants et surtout le centre administratif de la wilaya  et des différentes daïras, le siège de la radio régionale ,de la police, de la gendarmerie  et la direction régionale de l’éducation.

Selon le premier rapport de cette  mission déployée sur le terrain, pour répondre  aux nécessités humanitaires les plus urgentes  il faudra au moins  800 milles dollars répartis sur les chapitre suivants :

•             53%    pour l’approvisionnement en tentes et matériaux de construction afin d’aider les familles  endommagées a réhabiliter leurs habitations.

•             35%   pour la réhabilitation   du  secteur de l’enseignement.

•             8% réhabilitation des institutions sanitaires, des réservoirs d’eau et l’assainissement.

•             3% réhabilitation des établissements publics.

Il convient de rappeler que la situation de santé  est considérée sous haute vigilance et  observation et  aucune maladie ou épidémie n’a été enregistrée et ceci grâce aux grands efforts consentis par les autorités  et nos partenaires sur le terrain pour éviter la contamination des eaux, assainir les eaux de pluies  et entretenir les opérations de sensibilisation adéquates.

Pour l’occasion le Croissant Rouge Sahraoui valorise les efforts consentis  par les autorités publiques  et les organisations humanitaires  internationales  présentes dans les campements  pour prendre en charge  les besoins humanitaires urgents  et invite les donateurs  à soutenir cet effort  et à avancer des contributions urgentes pour répondre aux besoins urgents engendrés par cette catastrophe naturelle.

Le  Croissant Rouge Sahraoui exprime sa profonde préoccupation  sur la diminution des réserves d’aliments de bases  et l’absence des contributions suffisantes à couvrir les nécessités alimentaires basiques pour les derniers mois de l’année et attire l’attention  sur l’inexistence d’un stock de tentes  et des équipements divers pour faire face à d’éventuelles urgences et surtout en cette saison qui connait habituellement des fortes pluies" . (SPS)

020/090/TRD 181000 AOUT 016 SPS