Zitouni réaffirme la solidarité de l'Algérie avec la cause sahraouie

Dakhla (camps des réfugiés sahraouis), 08 juil 201- (SPS) Le ministre algérien des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a estimé vendredi que la tenue du congrès extraordinaire du Front Polisario "est  une nouvelle étape importante de la glorieuse histoire du peuple sahraoui sur la voie du recouvrement de ses droits légitimes" réaffirmant la solidarité du gouvernement et du peuple algériens avec la cause sahraouie.

En marge du Congrès extraordinaire du Front Polisario organisé sous le slogan "Force, détermination et volonté pour imposer l'indépendance nationale et la souveraineté", M. Zitouni a adressé, dans une allocution à l'intention des congressistes, un message de solidarité au nom du gouvernement et du peuple algériens avec le peuple sahraoui frère et le Front Polisario soulignant que la tenue du congrès extraordinaire du Front Polisario constituait une "nouvelle étape importante de la glorieuse histoire du valeureux peuple sahraoui sur la voie du recouvrement de ses droits légitimes".

"Nous saisissons cette opportunité pour rendre hommage au défunt président sahraoui Mohamed Abdelaziz qui a marqué de son empreinte la lutte du peuple sahraoui en préservant l'unité des rangs de son peuple et la cohésion de sa direction politique, le Front Polisario", a affirmé M. Zitouni.

"Feu Mohamed Abdelaziz avait mené une lutte acharnée pour que le peuple sahraoui puisse recouvrer sa liberté. Il ne s'est jamais détourné de la voie tracée par les fondateurs du Front Polisario tout en demeurant un homme de paix qui a réussi à présenter toutes les opportunités de dialogue et de négociation", a ajouté le ministre des Moudjahidine.

Il a indiqué dans ce sens que le "Front Polisario a acquis sous la direction du défunt Mohamed Abdelaziz la légitimité et la reconnaissance qui lui ont permis de s'imposer sur la scène internationale en tant que seul et légitime représentant du peuple sahraoui".

Le représentant de la délégation algérienne à ce congrès extraordinaire a affirmé que les acquis obtenus sur les plans politique et juridique, au niveau de l'ONU, de l'Union Africaine (UA) et d'autres organisations régionales et internationales, outre la reconnaissance de la RASD par plusieurs pays viennent affirmer la justesse de la cause sahraouie".

Ces réalisations obtenues, grâce à la solidarité avec la cause sahraouie au niveau international, sont "des acquis précieux" que les dirigeants du Polisario sont déterminés à préserver, en comptant sur la sagesse du peuple sahraoui et son attachement à l'unité, à la paix et la liberté. "Un rêve auquel l'Algérie et les amis du peuple sahraoui à travers le monde aspirent en cette conjoncture décisive", a précisé M. Zitouni.

Le responsable algérien a imputé à la communauté internationale, à l'ONU et au Conseil de sécurité la responsabilité du parachèvement du processus de décolonisation au Sahara Occidental et qui "ne peut se réaliser sans l'exercice, en toute liberté, par le peuple sahraoui de son droit à l'autodétermination, à travers l'organisation d'un referendum libre et transparent, conformément à la charte de l'ONU et à la légalité internationale.

"Notre présence parmi vous aujourd'hui réaffirme la solidarité du peuple et du gouvernement algériens avec le peuple sahraoui en cette période décisive et nous offre l'opportunité de réitérer l'attachement de l'Algérie au principe des peuples à l'autodétermination", a estimé M. Zitouni.

Cette position constante est soutenue par la communauté internationale, l'ONU et l'UA, dans leurs résolutions notamment les plus récentes qui affirment clairement que la question du Sahara Occidental est "une question de décolonisation qui ne peut être résolue sans l'exercice par le peuple sahraoui de son droit à l'autodétermination, conformément aux principes et objectifs de la charte de l'ONU et des règles du droit international".

Les travaux du Congrès extraordinaire du Front Polisario pour élire son nouveau Secrétaire général et le nouveau président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) ont débuté vendredi à Dakhla (camps de réfugiés sahraouis). (SPS)

020/090/700 081600 JUIL 016 SPS