La Namibie réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui pour son droit à l’autodétermination et à l’indépendance

Windhoek (Namibie), 23 mai 2016 (SPS) Le Président Namibien M. Hage Geingob a réitéré le soutien ferme de son pays au peuple de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) dans sa lutte pour son droit à l’autodétermination et à l’indépendance, lors de la réception de Malainine Sadik, ambassadeur de la RASD auprès de la Namibie à la fin de sa mission.

Le Président namibien a affirmé qu'il est temps pour la communauté internationale de rendre justice au peuple sahraoui en lui permettant de se prononcer librement sur son avenir par le biais d'un referendum d'autodétermination organisé sous la supervision internationale.

Il a également exprimé l'étonnement de son pays face aux tergiversations des instances internationales visant à denier au peuple sahraoui de jouir du droit sacré à l'autodétermination qu'elles ont reconnu à tous les autres peuples colonisés.

Soulignant les relations historiques liant les deux peuples, le président namibien a transmis à l'ambassadeur un message de fraternité du peuple et Gouvernement namibiens au peuple et Gouvernement de la R.A.S.D, et de soutien inébranlable de la S.W.A.P.O au Front Polisario dans son combat héroïque pour la liberté et l'indépendance du peuple sahraoui.

Pour sa part l’ambassadeur de la R.A.S.D a transmis un message fraternel du président de la République M. Mohamed Abdelaziz à son homologue namibien  M. Hage Geingob, auquel il a renouvelé la reconnaissance et la gratitude du Front Polisario et du Gouvernement de la R.A.S.D au peuple et au gouvernement namibiens pour leur soutien à la lutte légitime mené par le peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance.

M. Sedik a saisi cette occasion pour informer le président Namibien des derniers développements du conflit maroco-sahraoui, des victoires diplomatiques réalisées au niveau de la cause sahraouie, ainsi que les manœuvres menées par l'occupant marocain et ses alliés pour retarder le parachèvement de la décolonisation de la dernière colonie en Afrique.

Pour rappel, l’ambassadeur a eu plusieurs rencontres avec de hauts responsables namibiens, dont M. Peya Mushelenga, vice-ministre des relations internationales et de la coopération. Les développements de la question du Sahara occidental et les relations namibiano-sahraouies ont été au centre de ces entretiens.

Enfin et àl'issue de l'audience que lui a accordé le Chef d'Etat namibien, M. Sadik a fait une longue déclaration rapportée par les medias namibiens. (SPS)

093/090/