Sahara occidental: le mandat de la Minurso doit être étendu aux droits de l'Homme

Copenhague, 26 avr 2016 (SPS) Le président du réseau euro-méditéranéen des droits de l'Homme (EuroMed Droits), Michel Tubiana, a appelé dans une lettre adressée lundi aux Etats membres du Conseil de sécurité de l'ONU, à renouveler le mandat de la Mission des Nations unies pour l'Organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) et à étendre cette mission à l'examen de la situation des droits de l'Homme.

Le président d'EuroMed Droits, un réseau composé de plus de 80 organisations de défense des droits humains situées sur les deux rives de la Méditerranée a, dans la lettre, exhorté les Etats membres du Conseil de sécurité, qui devront se prononcer sur la prorogation du mandat de la Minurso le 28 avril en cours, à "mettre les droits humains au cœur de leurs discussions à New York".

"EuroMed Droits constate que le contexte qui prévaut au Sahara occidental demeure une situation d’exception: de nombreuses manifestations ont donné lieu à des incidents et à des arrestations, ou sont simplement interdites, les manifestants sont réprimés, la liberté d’association est entravée, et des délégations étrangères ont été refoulées par les autorités marocaines", écrit Michel Tubiana dans la missive.

Au vu de cette situation au Sahara occidental, EuroMed Droits "demande instamment aux Etats membres du Conseil de sécurité de donner mandat à leurs ambassadeurs auprès des Nations unies de renouveler le mandat de la Minurso, d'étendre cette mission à l'examen de la situation des droits humains, ou établir des mécanismes internationaux permanents de vigilance et de contrôle du respect des droits humains".

EuroMed Droits exhorte aussi les Etats membres du Conseil à "assurer que la Minurso puisse exercer sa mission sans entraves", rappelant par ailleurs, qu'"en 25 ans, le mandat conféré à la Minurso n'a permis de dégager aucune solution d'ensemble" au conflit au Sahara occidental occupé par le Maroc.

"Cette année anniversaire est symbolique: la communauté internationale se doit d'apporter de nouvelles réponses à une situation qui perdure depuis trop longtemps", a souligné le président d'EuroMed Droits dans sa lettre.

La Minurso a été créée en vertu de la résolution 690 du Conseil de sécurité de l'ONU de 1991 pour surveiller le cessez-le feu et organiser un référendum d'autodétermination.

Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l'ONU portant déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupée depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France. (SPS)

020/090/700 261002 AVR 016 SPS