Le combat et la souffrance de la femme sahraouie mis en exergue à Tissemsilt

Soumis par webmaster le mer, 09/03/2016 - 12:01

Tissemsilt(Algérie),09 mar 2026(SPS) Des étudiantes de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) ont évoqué mardi à Tissemsilt le combat et le rôle de la femme sahraouie pour le recouvrement de l’indépendance et leurs souffrances des pratiques répressives de l’occupant marocain.

 

Animant une conférence sur ‘‘le mouvement social de solidarité humanitaire avec la cause sahraouie et le rôle de la femme sahraouie’‘, l'étudiante sahraouie Fatimatou Tahar du centre universitaire de Tissemsilt a affirmé que ‘‘la femme sahraouie a joué un rôle important à côté de son frère dans l’intifadha pour l’indépendance dans les zones occupées par des forces marocaines selon la reconnaissance de plusieurs pays et instances et organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales’‘.

 

Elle a ajouté que ‘‘la femme sahraouie souffre toujours des pratiques sauvages des forces de l’occupant marocain endurant toutes sortes de répression et de violence, dont l'enlèvement et la détention, ainsi que l'intimidation physique et psychologique’‘.

 

Pour sa part, sa compatriote, l’étudiante Takber Nafaa du mme centre universitaire a abordé la soufrrance de la femme sahraouie dans les villes occupées, sa résistance continue contre l’occupant marocain et son rôle héroique dans l’édification des institutions de l’Etat sahraoui aux camps des réfugiés.

Une autre étudiante sahraouie, Khadidja Moulay a valorisé la position de l’Algérie qui soutient le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

 

Cette rencontre, qui a vu la présence des autorités de wilaya, a comporté des expositions de photos mettant en exergue les souffrances et les traditions du peuple sahraoui, la répression exercée par l’occupant marocain à l’encontre des Sahraouis, le rôle de la diplomatie sahraouie dans l'internationalisation de la question sahraouie.

 

Une tente traditinelle  a été dressée mettant en relief le legs culturel de la RASD, outre la projection d’un documentaire sur la cause sahraouie et le combat de la femme sahraouie.

 

Un espace a été réservé à l’exposition de produits de femmes artisanes activant dans la wilaya de Tissemsilt dans le tissage, la tapisserie, la couture et la pâtisserie  traditionnelle.

Cette manifestation a été mise à profit pour honorer des étudiantes sahraouies qui étudient au centre universitaire de Tissemsilt.

 

La conférence a été initié par le comité de wilaya du Croissant rouge algérien (CRA) en collaboration avec l’Office des établissements de jeunes (ODEJ) à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la femme, dans le but de relancer la question sahraouie au milieu estudiantin et de sensibiliser sur davantage de solidarité envers le peuple sahraoui, en plus de l’échange culturel, a-t-on souligné.(SPS).

 

090/97/700/091158016SPS