Actualités

La Zambie n'a pas retiré sa reconnaissance de la RASD (officiel)

Lusaka (Zambie), 27 février 2017 (SPS)  La Zambie n'a pas retiré sa reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a affirmé le ministère zambien des Affaires étrangères, apportant un démenti officiel aux informations publiées par l'agence de presse marocaine (MAP), relayées par des médias.

Claude Mangin-Asfari plus que jamais déterminée, entame sa 2e semaine de grève de la faim

IVRY-SUR-SEINE (Ile-de-France) ,25 avr 2018(SPS)- La militante française de la cause sahraouie, Claude Mangin Asfari , plus que jamais déterminée, a entamé mercredi sa deuxième semaine de grève de la faim illimitée revendiquant sans relâche son droit de rendre visite à son époux, le militant sahraoui ,prisonnier politique sahraoui (groupe du Gdeim Izik)Naâma Asfari, .

Droits de l’Homme au Sahara occidental occupé: le WSAF interpelle le Conseil de sécurité pour mettre fin à l’impunité marocaine

Londres, 24 avr 2018 (SPS) Le Forum d’action pour le Sahara occidental  (WSAF) basé à Londres, a adressé une lettre au Conseil de sécurité de l’ONU  dans laquelle il a demandé à ses membres de prendre des mesures à même de  protéger les droits de l’Homme du peuple sahraoui et de "mettre fin à  l’impunité marocaine au Sahara occidental" occupé.

Sahara occidental occupé: le WSCUK interpelle l'ONU sur les violations des droits de l’Homme par le Maroc

Londres, 24 avr 2018 (SPS) L’Organisation britannique de défense des  droits de l’Homme au Sahara occidental, Western Sahara Campaign (WSCUK), a interpellé les membres du Conseil de sécurité de l’ONU sur les violations des droits de l’Homme commises par le Maroc contre le peuple sahraoui.

Espagne : le parlement de Navarre exige la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis détenus dans les prions marocaines

Madrid, 23 avril 2018 (SPS)  Le parlement de Navarre (Espagne) a approuvé  une déclaration institutionnelle dans  laquelle il a réitéré sa solidarité  avec les prisonniers politiques sahraouis détenus dans les prisons  marocaines et exigé leur libération immédiate, a indiqué lundi cette  institution, tout en dénonçant toutes les procédure judicaires ainsi que  tous les procès politiques qu’ont mené les autorités marocaines contre la  population sahraouie.

Sahara occidental: l'AAJ demande au Conseil de sécurité de mettre fin à l'occupation marocaine

Paris,  23 avr 2018 (SPS)L'Association américaine des juristes (AAJ) a estimé, dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité de l'ONU, Gustavo Meza-Cuadra, qu'il était temps pour l'institution d'appeler "sans équivoque" le Maroc à mettre fin à l'occupation illégale du Sahara occidental.

L’AARASD appelle au soutien de Mme Asfari dans sa grève de la faim à Ivry

Paris, 22 avr 2018 (SPS) L’association des Amis de la RASD  (AARASD) a lancé ce dimanche un appel à  toutes celles et tous ceux qui sont attachés au respect des droits humains à venir en mairie d’Ivry pour renforcer le mouvement engagé par Madame Mangin-Asfari et l’accompagner vers la victoire.

Le MRAP demande au gouvernement français d'intervenir pour le droit de visite des familles de détenus sahraouis au Maroc

Paris, 21 avr 2018 (SPS) Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié  entre les peuples (MRAP) a demandé samedi au gouvernement français  d'intervenir auprès des autorités marocaines pour assurer le droit de  visite des familles de détenus sahraouis, dont celui de Claude Mangin qui a  entamé mercredi une grève de la faim illimitée.

Le Drian interpellé sur la grève de la faim de la militante Claude Mangin

Paris, 20 avr 2018 (SPS) Le sénateur français de Val-de-Marne (Ile-de-France), Pascal Savoldelli, a interpellé le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, pour que cesse la situation de la ressortissante française, Claude Mangin, qui a entamé une grève de la faim jusqu'à qu'elle soit autorisée à rendre visite à son mari Naâma Asfari, détenu au Maroc.

ONU: Bir Lahlou et Tifariti ne font pas partie de la zone tampon d’El Guergarat

New York, 20 avr 2018 (SPS) L’ONU a réaffirmé jeudi à New York que les territoires sahraouis libérés, Bir Lahlou et Tifariti, ne faisaient pas partie de la zone tampon d’El Guergarat tel que faussement prétendu par le Maroc.

"Nous pouvons dire que ni la localité de Bir Lahlou ni celle de Tifariti ne se trouvent dans la bande tampon ", a déclaré le porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Stephane Dujarric, lors de son point de presse quotidien.

Pages

S'abonner à Actualités