Actualités

La Zambie n'a pas retiré sa reconnaissance de la RASD (officiel)

Lusaka (Zambie), 27 février 2017 (SPS)  La Zambie n'a pas retiré sa reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a affirmé le ministère zambien des Affaires étrangères, apportant un démenti officiel aux informations publiées par l'agence de presse marocaine (MAP), relayées par des médias.

Procès du groupe de Gdeim Izik: le système judiciaire marocain n'est ni juste ni indépendant (Adala UK)

Londres, 22 juil 2017 (SPS)  L'organisation britannique Adala UK a estimé que les lourdes peines infligées par l'occupant marocain aux détenus politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik reposaient sur un procès inique qui prouve que le système judiciaire marocain n'est "ni juste ni indépendant".

Groupe Gdeim Izik : la Coordination de la communauté sahraouie en France dénonce la condamnation

Paris, 21 juil 2017 (SPS) La Coordination de la communauté sahraouie établie en France a dénoncé jeudi la condamnation par la Cour d’appel de Rabat des prisonniers politiques sahraouis et appelé à un rassemblement à Paris mardi prochain.

Les familles des prisonniers politiques sahraouis interpellent les organisations internationales pour faire pression sur le Maroc

El aaiun (territoires sahraouis occupés), 21 juil 2017 (SPS) Les familles des détenus politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik, ont fait part de leur "vive condamnation" de l'absence des conditions d'un procès équitable tout au long des 7 mois du procès des leurs, appelant  les instances et organisations internationales à intervenir pour faire pression sur l'Etat marocain en vue de libérer les prisonniers politiques sahraouis.

Vives condamnations des peines prononcées par les autorités d'occupation marocaines à l'encontre des détenus de Gdeim Izik

Rabat, 21 juil 2017 (SPS) Les peines iniques prononcées par les autorités d'occupation marocaines à l'encontre des 23 détenus politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik victime de l'arbitraire et d'une politique génocidaire au Sahara occidental continuent à susciter de vives condamnations.

Condamnation du groupe Gadeim Izik : Amnesty dénonce un procès marqué par l’absence d’enquête sérieuse

Londres 21 jui2017(SPS) - L’organisation des droits de l’Homme, Amnesty International, a dénoncé la condamnation du groupe de prisonniers politiques sahraouis, Gadeim Izik, dans un procès marqué par l’absence d’une "enquête sérieuse sur la torture infligée au groupe par les forces marocaines pour leur soutirer des aveux".

Les peines prononcées n'entameront pas la volonté des sahraouis de poursuivre leur lutte (président sahraoui)

Dakhla (Camps des réfugiés sahraouis),20 jui 2017- Les peines prononcées à l'encontre des prisonniers politiques sahraouis(group de  Gdeim Izik) n'entameront pas la volonté des Sahraouis de poursuivre leur lutte légitime pour la liberté et l'autodétermination, a déclaré le président sahraoui, Secrétaire général du Front polisario, M.Ibrahim Ghali  dans son allocution prononcée devant les autorités régionales et locales de la wilaya de Dakhla lors d'une tournée effectuée

L’AARASD dénonce une "justice servile" du Makhzen marocain au service de l’occupation du Sahara occidental

Paris (France) 20 jui 2017(SPS) - L’Association des amis de la République arabe sahraouie démocratique (AARASD) a dénoncé mercredi la justice marocaine "servile" du Makhzen marocain au service de l’occupation du Sahara occidental, suite au verdict rendu par la Cour d’appel de Rabat dans le procès des militants sahraouis de Gdeim Izik.

L'ambassadeur sahraoui à Alger dénonce les peines prononcées contre les prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik

Alger 20 jui 2017(SPS) - L'ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique auprès de l'Algérie, M.Bachraya Hamoudi Bayoune, a dénoncé les peines prononcées mercredi contre les prisonniers  politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik, estimant que ces peines étaient "prévisibles", eu égard au caractère politique du procès qui concerne des détenus défendant une cause juste et revendiquant leurs droits à la liberté et à l'indépendance.

Le Gouvernement sahraoui condamne fermement les peines iniques prononcées à l’encontre des prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik

Bir lehlou (territoires sahraoui libéré)20 jui 2017(SPS)- Le Gouvernement sahraoui et le Front Polisario ont condamné fermement les "peines iniques" prononcées par les forces d'occupation marocaines à l'encontre des détenus politiques groupe de Gdeim Izik, soulignant que "tous les procès impliquant des citoyens sahraouis organisés par l'Etat marocain participent de la machine répressive  marocaine".

Pages

S'abonner à Actualités