L'ONU dément toute présence d'enfants soldats dans les camps des réfugiés sahraouis

New York (Nations unies), 18 jan 2022 (SPS) Le porte-parole du secrétaire général des Nations unies, Stephane Dujarric, a catégoriquement démenti, lundi, des informations mensongères relayées par des médias marocains concernant une prétendue présence d'enfants soldats lors de la visite de l'envoyé personnel pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, dans les camps de réfugiés sahraouis.

"On m'a demandé ce qu'il (Staffan de Mistura, ndlr) avait vu lors de sa visite à Tindouf et je peux dire qu'il y avait une grande foule présente lorsque l'Envoyé personnel a visité le camp. Il n'a pas vu tout le monde mais n'a certainement identifié aucun enfant soldat, comme le rapportent certains", a indiqué M. Dujarric lors d'un point de presse quotidien au siège de l'ONU à New York.

La mise au point du porte-parole du SG de l'ONU constitue un énième revers pour le régime du Makhzen et son représentant permanent aux Nations unies, Omar Hilale, qui mènent une campagne de désinformation dans le but de dénaturer la lutte du peuple sahraoui et faire diversion sur les questions essentielles ayant trait à l'autodétermination du Sahara occidental,  dernière colonie en Afrique.

Après sa visite au Maroc, jeudi et vendredi, en tant que partie au conflit, le diplomate italo-suédois s'était rendu samedi et dimanche, dans le cadre de sa première visite dans la région, dans les camps de réfugiés sahraouis.

De Mistura a été, entre autres, reçu par le président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, au siège de la présidence à Chahid El-Hafed (Rabouni). (SPS)

020/090/700