Couverture médiatique internationale très large des derniers développements militaires et politiques de la cause sahraouie

Chahid El Hafedh, 22 jan 2021 (SPS) Plus de 20 médias internationaux ont participé, mardi, à une conférence de presse organisée par le Gouvernement sahraoui via la plateforme "Zoom" afin d'examiner les derniers développements de la cause sahraouie sur les plans politique et militaire depuis la reprise de la lutte armée le 13 novembre dernier.

Ont pris part à cette conférence, animée par le Secrétaire général du ministère de la sécurité et de la documentation sahraoui, Sidi Ougal, le représentant du Front Polisario aux Nations Unies, Sidi Mohamed Omar et des journalistes des différents pays du monde représentant les 5 grandes agences de presse à l'instar de l'agence de presse américaine "Associated Press", l’agence France-Presse (AFP), l'Agence de presse allemande (DPA), l'agence de presse espagnole (EFE) et l'agence de presse britannique (Reuters).

Plusieurs chaines d'information internationales, à l'instar d'Aljazeera, Alhurra, Russia Today (RT), la télévision espagnole et les différentes chaines d'information algériennes ont pris part à cette conférence qui a enregistré une participation record des médias internationaux, outre les stations de radio internationale à l'instar de "BBC" et plusieurs journaux et sites d'information électroniques.

Plusieurs observateurs ont estimé que cette conférence constitue "une démarche importante" pour briser l'embargo médiatique marocain sur la cause sahraouie. Elle a également permis aux journalistes des différents pays dans le monde de prendre connaissance sur les derniers développements concernant les opérations militaires de l'armée sahraouie contre l'armée marocaine, outre les derniers développements sur la scène politique, notamment au niveau des Nations unies après la reprise de la lutte armée le 13 novembre dernier.

M. Sidi Ougal a passé en revue le bilan des opérations militaires exécutées par l'armée sahraouie contre l'armée marocaine, qui s'élève à 510 offensives, soit 8 opérations par jour, promettant d'ouvrir le front aux journalistes afin de couvrir les faits de la guerre. (SPS)

020/090/700