La Norvège réitère son soutien pour un règlement au conflit du Sahara occidental fondé sur la légalité internationale

Oslo, 20 déc 2020 (SPS) La ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen, a affirmé que la position de son pays à l’égard de la cause sahraouie "restera inaliénable et n’a pas été affectée" par les récents évènements ou la dernière déclaration du président américain sortant Donald Trump. 

En réponse à une question d’un député du parti des Travailleurs norvégien sur la reconnaissance par Donald Trump de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, la ministre norvégienne a indiqué que la position du Gouvernement de son pays repose sur un règlement politique du conflit conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, la dernière étant la résolution 2548, qui prévoient le droit d’autodétermination du peuple sahraoui.

La ministre a appelé à accélérer la désignation d’un nouvel envoyé onusien au Sahara occidental, précisant que le moyen pour avancer réside dans le dialogue et les négociations qui impliquent la création d’une nouvelle dynamique dans le processus des négociations sous l’égide des Nations Unies.     

La ministre norvégienne des Affaires étrangères a indiqué que son pays qui siègera au conseil de sécurité onusien pendant la période 2021-2022, emploiera sa position en tant que base et que la cause sahraouie et le prochain processus constitueront le thème du dialogue entre la Norvège et l’ensemble des pays membres au Conseil de sécurité ainsi que les autres partenaires. (SPS)

020/090/700