Une ONG italienne souligne le manquement des Nations Unies à l’application de la loi internationale au Sahara occidental

Rome (Italie), 26 Nov 2020 (SPS) L’ONG italienne, CISP a souligné, mardi le manquement de L’ONU à son rôle dans l’application de la loi internationale au Sahara occidental, réaffirmant que l’organisation onusienne doit remplir sa mission d’organiser un referendum d’autodétermination au Sahara occidental et de venir en aide aux réfugiés sahraouis.

L’ONG italienne qui suit de près les souffrances du peuple sahraoui en exil depuis 35 ans, a exprimé sa préoccupation ‘’profonde’’ suite à l’effondrement de l’accord de cessez-le-feu au Sahara occidental.

A cet effet, CISP a averti que la reprise de la lutte armée aurait un impact ‘’injustifiée’’ sur les réfugiés sahraouis. Appelant les Nations Unies à la nomination d’un nouvel envoyé spécial du Secrétaire général de L’ONU au Sahara occidental.      

Finalement, elle a exprimé son souhait pour que les conditions à un retour aux négociations soient réunies, qui doivent être ‘’en conformité avec le principe d’autodétermination du peuple sahraoui et le plan de la paix onusien signé en 1989 entre les deux partis du conflit, le Front Polisario et royaume du Maroc’’. SPS

 

090/097 TRD